Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Audimat
Le Trianon  (Paris)  novembre 2008

Comédie musicale écrite et composée par Tancrède et Fabrice Lehman, mise en scène de Stephan Druet, avec Frédéric Norbert, François Briault, Valérie Zaccomer, Amala Landré, Sinan Bertrand, Alice Decelle, Alma de Villalobos, Laurie May et Cécile Nodie.

A l'approche de l'hiver et des fêtes de fin d'année fleurissent les spectacles musicaux et la catégorie "comédie musicale" reprend du poil de la bête face au prisé "théâtre musical". Il y a les grosses locomotives et les petites productions artisanales, les petits succès et les gros flops, les boutiquages ringards et les revivals racoleurs, à chacun d'y associer le titre ad hoc.

A l'affiche du Trianon, "Audimat", concocté par les frères Lehman, Tancrède pour la musique et les lyrics, et Fabrice Lehman pour le livret, s'avère un spectacle réussi qui ravira les fans de comédie musicale, réconciliera ceux qui se sont détournés de ce registre souvent exploité de manière indigente et sera peut être source de découverte pour ceux qui, a priori, font la fine bouche face à ce registre souvent qualifié de mineur.

Les auteurs se montrent bons faiseurs à tous points de vue en choisissant des valeurs sûres et fédératrices et en respectant les règles du genre qui tiennent notamment à l'équilibre entre la comédie, le chant et la danse et en octroyant des partitions pondérées pour chaque comédien.

L'intrigue est classique, rivalités professionnelles et idylles amoureuses, mais déclinée de manière cocasse et satirique dans le petit monde du paf. Comme l'indique le titre, celui-ci est soumis à la culture, voire la dictature, du résultat symbolisé par l'indice de satisfaction du corps audiovisuel cible, les fameuses ménagères de moins de 50 ans. Un indice qui est à l'origine d'une impitoyable guerre des chaînes par animateurs vedettes interposés lesquels sont réduits à des pantins qui n'ont pas inventé le fil à couper le beurre mais qui n'en n'ont pas moins un petit coeur qui bat.

Musicalement, ils ne cèdent pas à la vogue variétale mais compose un patchwork de mélodies et de rythmes, du jazz au swing en passant par la chanson française et puisant même dans l'opéra, qui sonne résolument à l'oreille avec un petit air de déjà entendu. Sur scène, la distribution est judicieuse avec des comédiens-chanteurs et, pour la plupart, danseurs de surcroît, qui ne sont pas des inconnus, ont du métier et tournent déjà régulièrement dans des spectacles musicaux.

Terrorisés par Valérie Zaccomer, directrice d'un institut de sondage, Frédéric Norbert, rusé producteur télé de la vieille école, voix sirupeuse, brushing et aimant les toutous, qui retombe toujours sur ses pattes, et François Briault, jeune requin hyperactif et compulsif, affublés successivement d'une assistante qui ache bien ses dents longues, Alice Decelle parfaite en gourde, manipulent les jeunes premiers, les délicieux Amala Landré et Sinan Bertrand.

Les ménagères qui manient la guillotine télévisuelle qu'est la zapette sont représentées par un excellent trio composé de Alma de Villalobos, qui a signé la chorégraphie du spectacle, Laurie May et Cécile Nodie, érigé en chœur antique qui assure avec efficacité les intermèdes entre les tableaux.

Dans un simple et astucieux décor à géométrie variable crée par Gilles Jauffret à partir des lettres audimat, à mi-chemin entre music hall, comédie de Broadway et Parapluies de Cherbourg, le spectacle amusant et divertissant, truffé de clins d'œil, est emmené par une troupe pleine d'énergie et de bonne humeur que Stephan Druet, qui a déjà une belle carte de visite en matière de mise en scène de théâtre et d'opérette, dirige de manière tonique, fluide et chorale.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=