Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Transmusicales 2008 (Jeudi)
The Deathset - Cage the elephant - Iglu and Hartly - Maths Class - Jay Reatard - The Popopopops  (Rennes)  4 décembre 2008

Eparpillée sur tout Rennes et ses environs, la 30ème édition des Rencontres Transmusicales de Rennes s'ouvre enfin. Non-anniversaire toujours sans tête d'affiche (une surprise ayant été annulée au dernier moment), le festival montre une fois de plus son désir de découverte de musiques mais aussi de lieux en agrandissant chaque année leur nombre. Difficile donc de tout voir, impossible même et nous allons devoir faire un choix, celui dans un premier temps d'aller au Parc Expos où, dans une programmation assez electro, le jeudi s'annonce très très rock.

La soirée eut pourtant du mal à démarrer dans ces grands hangars toujours un peu froids : en ouverture, présentés et salués par Jean-Louis Brossard, le groupe rennais The Popopopops du collection Rennes Riot a la lourde tâche d'ouvrir les festivités et nous proposeront un set très classique, impressionant de professionalisme pour ce groupe de lycéens, mais finalement peut être un peu trop sage, à l'image de la prestation du chypriote Mario Chris en DJ Set dans le Hall 3 qui, malgré une techno excessivement efficace, se contentera d'envoyer les disques, passant presque plus de temps à faire une sélection dans son classeur dos au public qu'à réellement animer la soirée.

L'ambiance se réchauffe nettement avec l'arrivée de Jay Reatard et son power trio blues rock à forte teneur en distortion. Le chevelu s'evertuera d'ailleurs à laisser trainer une boucle de guitare déchirée entre chacune de ses courtes chansons projetées comme des giffles aux veinards remplissant (plutôt bien) le grand hall. Un sacré gout de Jay Mascis pour ce Reatard piochant à droite à gauche mais toujours à fond la caisse.

On retombe un peu en pression avec les Cage The Elephant du Kentucky. Un groupe de plus dans la mouvance pop-rock pas forcément originale avec son chanteur déchainé, son guitariste qui porte haut et des morceaux très correct mais encore une fois loin d'être originaux.

Pendant ce temps entre les différents groupes, DJ Le Clown grand habitué des Trans, délivre ses bootlegs avec son Video Circus. C'est parfois excellent, parfois un peu facile mais on ne s'ennuie pas avec de jolis montages et du rock qui fait les yeux doux au hip hop et vice-versa.

Manque d'originalité pour certains des premiers groupes de la soirée ? On ne pourra pas dire cela de Iglu & Hartly, 5 lascards de Los Angeles qui proposent un détonnant mélange pop-rock avec des mélodies hip hop. C'est enfin le bonheur d'être aux Trans pour découvrir ce genre de fous furieux qui en font des tonnes et dont les mélodies restent dans la tête une bonne partie de la soirée. A revoir absolument.

Maintenant que la soirée est bien partie, continuons dans les perles dénichées par Jean-Louis Brossard et ce Deathset, totalement foutraque, où les structures des chansons semblent désintégrées par les distortions, où les titres démarrent doucement pour finir dans un chaos total. Un voyage dans le n'importe quoi maitrisé de belle manière par ces trois fans de punk qui finira même par un Territorial Pissings du plus bel effet.

Un cours de maths, voici ce que propose ce quintet anglais. Ou plutôt un cours de math-punk, sauce 2008, avec musiciens hors-pair pour le côté math et une scansion bien déchirée pour le côté punk. On reste ébahi devant la maitrise de ces jeunes musiciens tout en finesse dissimulée derrière une nonchalance et un côté punk pas bien féroce.

Finalement tout cela partait mal, mais il a suffit de quelques surprises pour qu'on se remette en tête que dans les Trans, il y a de tout, du bon, du moins bon, mais tellement de nouveautés qu'on ne peut qu'avoir hâte des prochains concerts, en attendant samedi pour assister à l'incroyable Orka-Tiersen dont tous les spectateurs en disaient déjà le plus grand bien hier soir.

 

Voir aussi sur Froggy's Delight :

Retour sur les dernières Trans : jeudi 6 décembre 2007
vendredi 7 décembre 2007

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Matador Singles '08 de Jay Reatard
La chronique de l'album Watch Me Fall de Jay Reatard
La chronique de l'album A French Tribute de Jay Reatard
Cage the elephant en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
Cage the elephant en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)
The Popopopops parmi une sélection de singles (juin 2012)
La chronique de l'album A Quick Remedy EP de The Popopopops
La chronique de l'album Swell de The Popopopops
The Popopopops en concert au Festival Les Inrocks tck tck tck 2009 (samedi 7)
The Popopopops en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
L'interview de The Popopopops (mardi 12 mars 2013)

En savoir plus :

Le Site Officiel des Transmusicales : lestrans.com

Crédits photos : Fred (plus de photos)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Popopopops (12 mars 2013)


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'artifice culturel, c'est sur Froggy's Delight que ça se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=