Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Je t'ai épousé par allégresse
Théâtre de la Madeleine  (Paris)  janvier 2009

Comédie dramatique de atalia Ginsburg, mise en scène de Marie-Louise Bischofberger, avec Valeria Bruni-Tedeschi, Stéphane Freiss, Edith Scob, Marie Vialle et Armelle Bérengier.

"Je t'ai épousé par allégresse", pièce dont l'action se déroule dans les années 60 dans une Italie catholique et conservatrice, relate deux journées de la vie d'un couple qui s'est rencontré un mois auparavant, s'est marié la semaine précédente, et les questionnements intimes des époux face à cette union particulièrement rapide.

Les évènements, affrontements et rencontres de ces deux journées souligneront les fêlures de chaque personnage dans un univers intime instable mais en construction.

"Allégresse : n.f. Joie très vive", telle est la définition du dictionnaire. Or les pensées de Giuliana, marquée par des amours déçues et un avortement, oscillent entre soulagement de s'être mariée afin de sortir de sa condition pauvre, peur de l'engagement, questionnements sur l'amour; elles ne sont guère teintées de joie. Pour écouter son histoire, et ses questions qui n'attendent guère de réponse, l'employée de maison peu fiable, Vittorria, et son mari Pietro, avocat issu d'une famille aisée.

Malgré son propos, le thème de cette pièce n'est pas l'autopsie d'un mariage ou d'un amour, il s'agit d'une comédie douce-amère dans laquelle les interrogations de Giuliana sont contre-balancées par l'attitude décontractée de Pietro face à l'existence et par les situations comiques dans lesquelles Vittorria, la bonne, plonge le couple par son manque de sérieux.

L'arrivée, pour un déjeuner, de la mère et de la sœur de Pietro, offrira à Giuliana l'occasion d'affirmer sa nouvelle condition de femme mariée et d'assumer ses doutes. Le texte de Natalia Ginsburg mêle délicatement des questionnements intimes dans lesquels chacun pourra se retrouver à de petites réflexions hilarantes.

Sur un sujet qui aurait pu être sombre, tout ici respire le charme. D'abord par la grâce des acteurs : Stéphane Freiss, en mari fier et décontracté, en fils libéré du joug de sa mère, se promène tout en légèreté et sourire sur la scène. Valeria Bruni-Tedeschi, dégage force et fragilité, dans ce rôle de femme qui doute. Sa voix incomparable séduit l'oreille comme un vin charpenté mais délicatement vieilli séduit le palais.

Ce couple d'acteurs, dont l'alchimie avait déjà fonctionné au cinéma dans le "5x2" d'Ozon, est ici entouré par un beau trio d'actrices. Marie Vialle porte avec humour et énergie le rôle de Vittoria. Quant à Edith Scob et Armelle Bérengier, dans les rôles respectifs de la mère et de la sœur de Pietro, elles assument pleinement la caricature.

La mise en scène, fluide mais énergique de Marie-Louise Bischofberger, met en valeur cette grâce du couple principal d'acteurs sans jamais que le texte ne passe en second plan. Le décor, les costumes (la petite robe dans un style Dolce Vita de Valeria Bruni-Tedeschi, ou les chaussures rouges de Marie Vialle) et l'animation sonore enrobent le tout du charme d'une Italie très Cinecitta.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=