Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sébastien Tellier
Politics  (Emi)  janvier 2004

Le nouvel album de Sébastien Tellier se conçoit comme son premier (l’Incroyable Vérité, 2000) : un album total, conceptuel, au service d’une idée maîtresse de laquelle découlent musiques et paroles.

En 2002 apparaissait aux côtés de Air, lors de leur tournée consécutive à la sortie de 10000hz Legend, un barbu doué, qui mettait en scène une musique minimaliste et inspirée créant une atmosphère mystérieuse. Présent également sur un DVD du groupe versaillais, Sébastien Tellier se montrait dans une longue vidéo futuriste, tel un gourou d’une secte dans un monde parallèle, apaisé.

L’album était d’abord introuvable en version vinyl, puis réédité en version cd chez Record Makers, le label de Air. On avait alors, dans l’euphorie du moment, parlé de Pink Floyd ou de Robert Wyatt (époque an end of an ear).

En 2004, Tellier change de concept mais pas de fonctionnement. Un thème, Politics forme la trame directive de l’ouvrage. Politics se traduit par science politique, il faut cependant ici élargir l’aspect à une critique historique des évènements politiques autour d’une critique de l’homme civilisé.

Musicalement, l’unité du premier album a disparu, il faut ici se pencher sur l’unité philosophique. On navigue entre new-wave, musique latinos, folk song, chorale du type Polyphonic Spree, punk rock gentillet. Comme pour montrer qu’à chaque époque, pour chaque musique il existe une violence particulière, Tellier remonte les XIXème et XXe siècles à la recherche de la barbarie humaine. Il le fait souvent avec un ironie grinçante ("Mauer", où une allemande de l’Est jouant au tennis regrette le mur car elle ne peut plus s’entraîner seule ; "Wonderafrika" où il dépeint une vision idyllique de l’Afrique, une sorte de dessin animé à la Walt Disney de la vie africaine ; "Zombi", où il parle d’un révolutionnaire solitaire). Cette ironie cependant tombe souvent juste.

L’album vaut autant par ses paroles que par les sous titres de chaque chansons, qui sont autant de pamphlets contre l’idiotie de l’histoire.

L’album de Tellier est un OVNI dans le paysage musical, et il est plutôt réussi. Inclassable musicalement, l’album échappe aux critiques classiques : musicalement ni bon ni mauvais, l’album est plutôt soit transcendant soit repoussable, il faut le prendre dans sa totalité ou le rejeter totalement.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sessions de Sébastien Tellier
La chronique de l'album Sexuality de Sébastien Tellier
La chronique de l'album My God Is Blue de Sébastien Tellier
La chronique de l'album Confection de Sébastien Tellier
La chronique de l'album L’Aventura de Sébastien Tellier
La chronique de l'album Domesticated de Sébastien Tellier
Sébastien Tellier en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2008
Sébastien Tellier en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Sébastien Tellier en concert à Pitchfork Music Festival Paris #2 (édition 2012)
Sébastien Tellier en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - jeudi 1er novembre
L'interview de Sébastien Tellier (avril 2006)


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=