Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce School of Seven Bells
Alpinisms  (Full Time Hobby / PIAS)  mars 2009

En 1992 sortait le titre "Geek Love" de Bang Bang Machine et fût aussi culte qu'il passa inaperçu pour le grand public, du moins en dehors de l'Angleterre où le single eut quelques honneurs.

A l'époque, ce melting pot musical intriguait. Voix éthérées superposées, instruments électroniques mis en scène dans un contexte rock, douceur des voix contre énergie de la musique. En bref, Bang Bang Machine n'a pas eu un gros succès et hormis quelques vieillards comme moi, personne ne tient particulierement au souvenir de ce groupe.

Personne ou presque car si l'histoire est un perpétuel recommencement (en musique en tout cas et sur des cycles pour le moins très courts) peut-on réellement croire que les School of Seven Bells n'aient jamais entendu leurs aînés ? Peut-être après tout ... Les uns venant d'Angleterre tandis que les School of Seven Bells nous arrivent de Brooklyn. Quoi qu'il soit, on retrouve 15 ans plus tard des choses que nous aimions chez Bang Bang Machine, la production un peu kitch de l'époque en moins.

Les nappes de voix féminines s'imposent comme signature évidente et colonne vertébrale des morceaux, tenant de Bang Bang Machine donc mais aussi de Cocteau Twins ou de Lush. Leur origine new-yorkaise permet aussi de les rapprocher du travail de TV on The Radio également notamment sur le travail des percussions assez poussé comme sur "White coat éléphant", titre assez sombre dirigé par une basse vrombissante qui tranche avec l'aspect un peu léger et planant que l'on peut sentir lors d'une écoute distraite de l'album.

Si Alpinisms est avant tout un disque axé sur les belles voix du duo féminin, derrière, un tas d'instruments s'invitent à la fête, électroniques essentiellement. On voyage ainsi entre musique arabisante, années 80 façon Bangles ou Madonna ("Wired for light") et modernité.

"For Kalaja Mari", doux et mélancolique nous rappelle l'époque This Mortal Coil avec une voix envoûtante très en avant et une musique faite de couches flottantes entre nos oreilles, tandis que les volutes orientales qui proviennent de "Prince of peace" évoquent les danois de Bel Canto. Autant d'autres raisons de penser que les années 90 n'étaient pas si ringardes mais plutôt en avance sur leur temps... A moins que le 21ème siècle soit en pleine régression.

Tant pis, les dates de sorties des disques ne sont qu'un indice et qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse, dit-on. Et si ce premier disque de School of Seven Bells ne vous amènera pas au sommet de l'extase, leur Alpinisms pourrait bien ouvrir quelques voies avec ce joli disque de voix.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Disconnected from Desire de School of Seven Bells
La chronique de l'album Ghostory de School Of Seven Bells
School of Seven Bells en concert au Festival Rock en Seine 2009 (samedi 29 août 2009)
School of Seven Bells en concert au Festival International de Benicàssim #18 (samedi 14 juillet 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de School of Seven Bells
Le Myspace de School of Seven Bells


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 janvier 2021 : Voir le bon côté des choses

Dans ce couvre-feu avancé à 18h il faut voir le bon côté des choses, vous aurez du temps pour lire, écouter des disques, voir des films et des capataions de spectacles et surtout pour nous rejoindre sur la TV de Froggy's Delight sur laquelle nous vous préparons une nouvelle Mare Aux Grenouilles et une nouvelle série de concerts en direct ! Suivez la chaine, c'est gratuit, pour ne rien manquer !

Du côté de la musique :

"The missing view" de Sol Hess en concert sur la TV de Froggy le 30 janvier
"Théo Charaf" de Théo Charaf
"Welfare jazz" de Viagra Boys
"Adonais" de Bruno Ducol
"Collector" de Chapi Chapo
"Regard 1882" de Duo Neria
"Mozart piano 4 hands" de Duo Pégase
"The fates EP" de Grandma's Ashes
"Folies berbères" de Karimouche
"Wasteland : What ails our people is clear" de Lice
"Another night in" le mix #9 de Listen In Bed
et toujours :
"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le Jeu des ombres" de Valère Novarina
"Nous l"Europe : le banquet des peuples" de Laurent Gaudé
"Les Justes" d'Albert Camus
"Icone" de Gérard Watkins
"Hamlet Kebab" de Rodrigo Garcia
"Comme il vous plaira" de Shakespeare
"Figaro divorce" de Odon von Orvath
"Ebauche d'un portrait" de Jean-Luc Lagarce
"Pichet Klunchun and myself" de Jérôme Bel et Pichet Klunchun

Expositions :

en virtuel :
"Joan Miro Bleu I, Bleu II, Bleu III" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l'au-delà" au Musée Maillol
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon

Cinéma :

at home :
"L'Exercice de l'Etat" de Pierre Schoeller
"Caché" de Michael Haneke
"Métisse" de Mathieu Kassovitz
"Sauvage" de Nicolette Krebitz
"Arlington Road" de Mark Pellington
"Jimmy Rivière" de Teddy Lussi-Modeste
"Fin du monde" de Carolina Hellsgard
et un Spécial Georges Méliès
avec "Le mystère Méliès" documentaire de Eric Lange et 13 courts métrages

Lecture avec :

"Belladone" de Hervé Bougel
"Le chant du perroquet" de Charline Malaval
"Les grandes occasions" de Alexandra Matine
"Nos corps étrangers" de Carine Joaquim
et toujours :
"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=