Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce En remontant le Niger
Le Tarmac  (Paris)  mars 2009

Comédie dramatique écrite par Arezki Mellal, mise en scène de Maria Zachenska avec Jacques Allaire, Criss Niangouna et Chantal Trichet.

Plongé un décor tapissé de tissus africains dont l'un d'entre eux se différencie radicalement - un drap de plage bleu et blanc, rappelant plutôt une ambiance de Club Med - le spectateur va voyager dans un univers un peu spécial...

L'Afrique, ce continent où les touristes viennent parfois juste en terre conquise, mais aussi parfois à la recherche de beaux hommes noirs robustes. Dans cette pièce tel est le cas pour ce couple mère/fils venu découvrir l'Afrique. Même si leurs aspirations sont très différentes, lui, l'argent et elle, du sexe-réconfort, il n'en reste pas moins que leur aventure africaine est directement liée à leur vie et leur relation en Occident. Un lien très complexe, décapant et dur, qui se situe dans le registre "je t'aime moi non plus", réunit cette mère et son fils.

L'écriture d'Arezki Mellal, à la fois comique, subtile et crue, permet de décortiquer et de comprendre les méandres de cette relation. Le style de l'auteur pose également un regard très inspiré sur les rapports entre les touristes français et l'Afrique de l'Ouest. S'ajoute au rythme déjà effréné de cette histoire, un personnage-clef, Moussa. Moussa est, entre autres, un guide africain, car ce n'est son unique voire vrai métier. Il est l'aide pour assouvir les moindres désirs de deux français...

"En remontant le Niger" est une pièce drôle, piquante, grinçante qui pointe du doigt les failles de nos sociétés. Les artistes choisis par Arezki Mellal pour interpréter ces trois personnages s'imposent comme une évidence. Le rôle de la mère vieillissante en quête d'aventures, interprété par Chantal Trichet, prend tout son sens. Elle alterne volontiers entre la bêtise et la souffrance. Classe, spontanée, passionnée, Chantal Trichet, et Isabelle (la mère) ne font qu'un.

Le fils mal aimé, cupide alias Jacques Allaire, fait froid dans le dos tant le réalisme de l'interprétation est parfaite. Jacques Allaire a su donner toute sa puissance à ce personnage déjanté, nerveux, aux envies de meurtre. Il est omniprésent, ne lâche jamais le morceau quitte à se faire exploser le bras. Peu importe, il tuerait père et surtout mère pour arriver à ses fins.

Et le fameux Moussa, plus communément appelé "Lustrucru" pour le plus grand bonheur du fils qui a su trouver tout seul avec son intelligence un peu limitée, un surnom débile à leur guide. Cependant, Moussa est d'un calme déconcertant. Il explore, étudie les comportements des blancs, les emmènent là où lui souhaite les amener...

Mais qui est-il réellement ? Que cherche-t-il ? Et que va-t-il trouver ? C'est toute la complexité de ce personnage aux fausses apparences. Grâce au jeu de comédien savamment recherché par Criss Niangouna, Moussa est à l'opposé des préjugés, des idées préconçues que se font les touristes de l'Afrique et de son peuple. Il incarne le bon côté du miroir...

Une remontée du Niger semée d'embûches au travers de laquelle le touriste, quel qu'il soit, se laisse happer littéralement.

 

TB         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=