Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jeffrey Lewis
Restaurant Pain et Vin  (Lille)  6 février 2004

Dans une cave de 70-80 personnes, Jeffrey Lewis s'installe tranquillement. Cables enchevêtrés, guitares posées n'importe comment, enceintes de fortune... Un vrai concert d'amateur... qui tranche avec celui du Nouveau Casino. Passer d'une salle à l'autre ne dérange pas Jeffrey Lewis.

Le public est conquis dès les premières notes. Jeffrey commence par ses chansons intimistes, où la batterie et la basse ne servent que de fond sonore, avant de nous décrire la fabuleuse histoire du label K-records. C'est un documentaire, mais par manque de moyens il n'existe que le storyboard dessiné des mains de Jeffrey. L'histoire est pleine d'humour, et tout le concert se déroule ainsi : alternance entre des chansons posées, d'autres plus rock, et des documentaires...

Jeffrey Lewis ne manque pas de répondant. Avec un répertoire déjà bien étoffé, il peut se permettre de jouer sans setlist : "On jour quoi les gars?" "non pas celle-là j'ai pas envie!".

Le concert dure 2h, ce qui est relativement rare pour un jeune artiste. Lille, nous confie Jeffrey Lewis, est une ville qui lui procure toujours une sensation étrange, une envie de tenter des trucs...

Et bien, faites que chacune des villes qu'il traverse lui procure le même sentiment, car son concert est inoubliable...

Avec sa fausse allure de jeune premier, ou de jeune bûcheron (baskets, jean, chemise à gros carreaux), Jeffrey Lewis semble étrangement à l'aise, a l'image de camarades comme Ben Kweller ou Adam Green. Ce qui pourra passer chez d'autres pour de la foutaise, comme jouer du mini-synthé avec ses gros pieds, ou jouer de la guitare avec une bouteille de vin, est chez Jeffrey Lewis totalement naturel, et son show est un pur divertissement.

Certes, les puristes répondront qu'il n'y a rien d'original, une guitare et une voix ; on leur répondra tout simplement que Jeffrey Lewis brille par son talent incontestable, peu importe qu'il sorte ou non des règles d'un genre simple, divertissant et accrocheur.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album It's The Ones Who've Cracked That The Light Shines Through de Jeffrey Lewis
La chronique de l'album Hallso Box de Jeffrey Lewis
La chronique de l'album 12 Crass Songs de Jeffrey Lewis
La chronique de l'album Manhattan de Jeffrey Lewis & Los Bolts
Articles : Jeffrey Lewis est un paradoxe -
Articles : Jeffrey Lewis - biographie
Articles : Jeffrey Lewis - Kevin Coyne - Le concert évènement signé Froggy's Delight.
Jeffrey Lewis en concert au Festival Antifolk 2003
Jeffrey Lewis en concert à La Guinguette pirate (10 octobre 2003)
Jeffrey Lewis en concert au Nouveau Casino (9 février 2004)
Jeffrey Lewis en concert à Paris (8 octobre 2004)
Jeffrey Lewis en concert au Point Ephémère (29 janvier 2005)
Jeffrey Lewis en concert à La Cigale (12 avril 2006)
Jeffrey Lewis en concert au Triptyque (30 juin 2007)
L'interview de Jeffrey Lewis (septembre 2003)
L'interview de Kevin Coyne et Jeffrey Lewis (9 Fevrier 2004)
L'interview de Interview de Jeffrey Lewis (22 octobre 2004)


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 septembre 2021 : Au revoir l'été

Il n'a jamais fait aussi beau qu'en cette fin d'été, profitons-en pour sortir, au théâtre, au cinéma, au musée, dans vos librairies et chez vos disquaires. Si vous manquez d'idées, voici notre petite sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Chausson - Ravel - Enescu" de David Grimal & Les Dissonnances
"Marcel Lattès : le diable de Paris" de Les Frivolités Parisinnes
"The Free Design", nouveau mix de la nouvelle saison de Listen In Bed
"Onze heures onze orchestra volume 3" de Onze Heures Onze Orchestra
découvrez Temps Calme, Eau Rouge, The Blinds Suns, Ottis Coeur et The Soulphoenixs dans cette petite sélection
"Hard days fuzzy nights" de The Freaky Buds
"De pelicula" de The Liminanas et Laurent Garnier
"Spaceshipone" de The Volunteered Slaves
et toujours :
"Fever dreams" de Villagers
"Sankofa" de Amaro Freitas
"Incidents" de Black Ink Stain
"Les géantes" de Duo du Bas
"Apocalypsna" de Eliz Murad qui nous en parle en interview
"Saturday night, sunday morning" de Jake Bugg
"Jean Baptiste Lully : Ballet royal de la naissance de Vénus" de Les Talens Lyriques
"Froggy's Delight", le meilleur titre d'émission jamais trouvé, et c'est celui de la première émission de Listen In Bed pour sa saison 3 !
"Vivaldi, l'âge d'or" de Marianne Piketty & le Concert Idéal
"Chrysta bell sings The Cure" de Strange as Angels

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet. Not a musical, not at all" au Théâtre 13-Glacière
"Tu es vraiment si pressé ?" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Le Grand départ" au Théâtre La Flèche
"Guten Tag Madame Merkel" au Théâtre La Flèche
"Premier Amour" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
les reprises :
"Correspondance avec la Mouette" au Théâtre La Reine Blanche
"Al Atlal, chant pour ma mère" à la MC93 à Bobigny
"Karine Dubernet - "Souris pas !" à l'Apollo Comedy
et les autres spectacles de la rentrée

Expositions :

"Vivian Maier" au Musée du Luxembourg
dernière ligne droite pour :
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer"au Musée Marmottan-Monet
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
dans le registre Oldies but Goodies "Via Margutta" de Mario Camerini
en streaming gratuit :
"La Fille inconnue" de Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne
"Sibel" de Guillaume Giovanetti et Cagla Zencirci
un cyle Brunot Dumont en 5 flms
"Twentynine Palms"
"Hadewijch"
"La Vie de Jésus"
"Flandres"
"L'Humanité"

Lecture avec :

"Celle qui brûle" de Paula Hawkins
"Okoalu" de Véronique Sales
"Poudre blanche Sable d'or" de Matthieu Luzak
"Quand tu viens me voir ?" de Charles Berberian
"Shuggie bain" de Douglas Stuart
"Si maintenant j'oublie mon ile" de Serge Airoldi
et toujours :
"L'enfant de poussière, la peste et la vigne" de Patrick K. Dewdney
"L'éternel fiancé" de Agnès Desarthe
"La commode aux tiroirs de couleurs" de Olivia Ruiz
"Les soeurs de Montmorts" de Jérôme Loubry
"Nouvelle histoire de la Shoah" de Alexandre Bande, Pierre Jérôme Biscarat & Olivier Lalieu
"Plasmas" de Céline Minard
"Une autre guerre" de John A. Lynn II

Du côté des jeux vidéos :

"Chivalry 2" sur PS4, PS5, Xbox Series et Windows
"Ghosts'n Goblins Resurrection" sur Switch, PS4, Xbox One et Windows
Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=