Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ashes
Théâtre des Abbesses  (Paris)  mars 2009

Ballet conçu d’après des compositions originales de Georg Frideric Haendel, chorégraphie de Kœn Augustijnen, avec Athanasia Kanellopoulou, Benjamin Boar, Chantal Loïal, Gaël Santisteva, Grégory Edelein, Jakub Truskowski, Ligia, Amaryllis Dieltiens ou Irene Carpentier (soprano), Steve Dugardin (alto masculin), Aurélie Dorzée (violon), Otine van Erp (accordéon), Jurgen De Bruyn ou Pieter Theuns (luth), Mattijs Vanderleen (marimba et percussion), Saartje Van Camp (violoncelle), Manuela Lewis et Sung-Im Her.

Sur la scène du Théâtre des Abbesses, le public découvre un décor sur plusieurs niveaux, entièrement blanc gris, sorte de structure architecturée recouverte de crépi, d'où se détachent des grilles métalliques. Ce décor de Jean Bernard Koeman s'inspire d'une photo prise après l'éruption du volcan Pinatubo aux Philippines.

Cette pièce traite des grands thèmes de la vie, l'amour, la mort, le deuil, l'errance, le changement... Comment se situer dans un monde en mouvements perpétuel, comment se réinventer après une catastrophe? Tel est le point d'entrée de cette chorégraphie.

Sur le plateau tout un attirail d'instruments, percussions, trampoline, prise d'escalade, barre de bois qui servira à mettre en musique et en mouvement cette impulsion propre aux humains de se relever, d'évoluer à nouveau, de s'élever.

Les danseurs ont tous des physiques, des origines et un langage corporel différent les uns des autres, ce qui illustre que le chemin de chacun face à même drame, universel ou intime, ne sera pas le même. La danse est très tonique, physique, voire parfois brutale. Les corps se heurtent violemment, entre eux ou au décor, provoquant des râles ou des bruits de choc.

Cependant, autour des arias de Haendel se réorganise l'espace, la respiration, la structure et l'harmonie dans les mouvements gracieux par groupes de deux ou trois danseurs. Le contraste du rassemblement des danseurs dans l'harmonie émergeant du chaos lors des passages chantés avec les chorégraphies de luttes, musicalement illustrées par des interventions musclées des percussions, n'en est que plus évident.

Sur le plateau, huit danseurs, deux chanteurs et cinq musiciens. C'est parfois trop pour l'oeil qui ne peut suivre, sur les trois niveaux du décor, plusieurs solos ou chorégraphies de groupe en même temps. Le spectateur doit accepter de ne pouvoir tout regarder à la fois. D'autant que le mouvement qui illustre toute cette oeuvre est le rebond, celui des corps contre les éléments du décor, des danseurs sur le trampoline, des corps entre eux qui brisent les trajectoires, d'où une nouvelle énergie va émaner.

Le chant de l'alto Steve Dugardin, et de la soprano Irène Carpentier achèvent d'illuminer cette oeuvre dynamique, gracieuse et accessible.

Les spectateurs de cette ultime représentation au Théâtre des Abbesses ont eu durant toute la durée de la pièce une grande qualité d'écoute et l'émotion, autour de ces thèmes universels mais intimes, était présente. Sa réaction a été plus que chaleureuse ce soir du 14 mars 2009.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=