Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mekanik Kantatik
Sounds... from my Piano  (DFragment Music / La Baleine)  avril 2009

Nous n'avions encore jamais vraiment entendu parler de Mekanik Kantatik jusqu'à ce jour où il fit la première partie des Young Gods au Fil de Saint-Etienne.

Les personnes alors présentent avaient décrit un drôle de bonhomme s'agitant autour d'un piano et quelques autres appareils étranges, allant du pc portable à la spatule de platrier. Un grand gaillard blond en short déformant sa voix et sortant de son piano de bien étranges sons et de curieuses mélodies. Un spectacle vivant, une performance plutôt qu'un simple concert qui intrigue et fascine.

Difficile alors, en recevant ce premier album de Nicolas Cante qui, vous l'aurez compris, se cache derrière Mekanik Kantatik, de s'imaginer que tout cela puisse tenir sur 10 titres d'une petite galette de plastique même pas taillée pour afficher de belles images qui vont avec. Pourtant, le titre de l'album associé aux images que l'on a du concert donne un indice. Sounds... from my Piano promet à lui seul un effet de surprise. Voyons donc ces sons que ce jeune homme est capable de tirer de son piano. Seront-ils à la hauteur de ses performances scéniques ?

Et bien au final, je ne sais pas car je n'étais pas présent à ce fameux concert que l'on m'a si bien raconté. En revanche, l'écoute de ce disque renforce l'envie de voir Nicolas Cante en découdre sur scène avec son instrument.

Tout d'abord, sachez que ce disque est hyper accessible et n'est pas un laboratoire expérimental et nombriliste comme on aurait pu le craindre. Il contient même quelques morceaux assez réjouissants et entraînants ("Where I am ?", "Tristano mambo", "Zy lover"... entre autres). L'ensemble naviguant avec bonheur sur un mélange détonnant de jazz, de classique et d'electro.

Pour en revenir à ce fameux piano, et même si cela semble difficile à croire, tout le disque n'est fait, chant et samples exceptés, que de sons provenant du piano de Nicolas Cante qu'il prend un malin plaisir à triturer, à la main ou de façon électronique. Mais il sait aussi laisser la place à des sons plus conventionnels venant avec bonheur s'ajouter aux martellements, déformations en tout genre et à quelques incursions vocales elle aussi passées à la moulinette de Nicolas Cante, virtuose du piano classique autant que des machines électroniques et ayant eu la bonne idée de mélanger les deux, tel un concertiste DJ, ou l'inverse. Imaginer un peu la salle Pleyel transformée en dancefloor ou les plages de Benicassim accueillir un concerto entre les Yeah Yeah Yeahs et Laurent Garnier. La classe !

Du surprenant "Machine" qui ouvre l'album – la voie pourrait-on dire – à l'incroyable "Chocolate, potatoes and..." de 9 minutes qui le termine trop vite, impossible de s'ennuyer entre un jazz débridé ("Special Kantatik"), quelques ovni inclassables comme "U wanna dance ?" que l'on pourrait rapprocher d'un certain rock anglais acidulé bowiesque ou des ballades un rien psychédéliques ("My sevdah") que l'on imaginerait volontiers en duo avec Angil et ses drôles de mélodies désaccordées.

Sachez enfin que le garçon, marseillais pour ne rien vous cacher, se revendique autant de John Cage que de Steve Reich et il n'y aura plus rien à ajouter.

Cet album est une réussite même s'il n'est, d'après l'avis même de l'auteur, qu'une base, solide, aux performances toutes différentes et plus folles les unes que les autres. Mekanik Kantatik est un artiste vraiment atypique qu'il faut découvrir de toute urgence que vous préfériez le jazz, le rock ou l'electro, voire les trois à la fois ce qui devrait être le cas après l'écoute des "sons... de son Piano" tellement réjouissants !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Are you kantatik ? de Mekanik Kantatik
Mekanik Kantatik en concert au Fil (5 mars 2009)
Mekanik Kantatik en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (mercredi 14)
Mekanik Kantatik en concert à La Maroquinerie (vendredi 4 novembre 2011)
Mekanik Kantatik en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
L'interview de Mekanik Kantatik (21 avril 2009)
L'interview de Mekanik Kantatik (samedi 29 septembre 2012)

En savoir plus :
Le Myspace de Mekanik Kantatik


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=