Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cocteau L'invisible vivant
Maison de la poésie  (Paris)  février 2004

Montage de textes de Jean Cocteau réalisé par Monique Bourdin et Brigitte Fossey, mise en scène de Brigitte fossey avec Brigitte Fossey et Marie Adam.

La Maison de la Poésie, institution unique en France, fête ses vingt ans et célèbre, à l'occasion du 40ème anniversaire de sa mort, un grand nom de la poésie française Jean Cocteau.

Enfant terrible issu d’une famille bourgeoise et cultivée, jeune auteur prodige, il est propulsé dans le paris mondain et littéraire de l’époque qui foisonne d’artistes mégalomaniaques, excentriques et novateurs et de monstres sacrés de l’entre-deux guerres.

Esthète, romancier, poète, dramaturge, cinéaste, peintre, styliste, librettiste, sculpteur, il a étourdi ses contemporains par ses constantes métamorphoses et ses fécondes créations, qui en font le Protée du 20ème siècle, et reste éternellement vivant comme il l’avait prédit :"Le poète est un homme invisible. Un dieu farceur m’a donné un anneau qui rend visible et j’ai une terrible visibilité...Je reste avec vous".

Il n’y avait donc que l’embarras du choix pour puiser dans son œuvre foisonnante même si la mémoire collective n’en garde que quelques bribes.

Monique Bourdin, qui se consacre depuis longtemps à l’œuvre de Cocteau, et l’actrice Brigitte Fossey ont créé ce montage poétique autour du face-à-face du poête et de son ange et cette dernière a tout naturellement fait appel à sa fille, Marie Adam, également comédienne, pour incarner son double, jouer ces duos et ces duels, et donner vie à un florilège des textes du poête.

Deux excellentes comédiennes nous entraînent rapidement au fil de la belle langue simple de Cocteau dans son univers flamboyant, baroque, subtil et esthétisant. La mise en scène de Brigitte Fossey est légère, presque aérienne,"C’est le vent de la vie et de la poésie qui effeuille sa rose" indique-t-elle, et laisse place à la force des mots et de la pensée de l'auteur. Une très belle réussite servie par une interprétation sans faille.

Quelques regrets, côté décor, avec les mièvres bouillonnés de tissu blanc qui encadrent le double escalier. Sur le fond, il ne faut pas oublier que Cocteau était aussi révolutionnaire, réactionnaire, opiomane, sulfureux et iconoclaste ; dommage que ce florilège ne comporte pas d’extraits plus subversifs et dérangeants, au moins dans la forme, ou d’œuvres moins connues. Mais tout choix est forcément critiquable et sans doute guidé par la nécessaire adaptation pour la scène théatrale dans un lieu relativement académique.

 

"Le temps est l’éternité pliée ; il n’y a ni passé, ni avenir, mais un éternel présent".

A lire "Cocteau dans tous ses éclats" Le magazine littéraire numéro de septembre 2003

Interview de Brigitte Fossey et Marie Adam

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=