Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Von Bondies
Nouveau Casino  (Paris)  4 mai 2009

Les Von Bondies passaient par Paris au Nouveau Casino pour défendre leur nouvel opus  Love, Hate and Then There's You. Un lundi soir, pas le meilleur soir pour remplir une salle. Le Nouveau Casino ne recevait pas ce soir-là la foule des grands soirs, mais le public était chaud, prêt à se réchauffer les tympans de quelques riffs brûlants.

Le groupe revenait, après le succés de "C'mon C'mon" issu de leur second album, et de nouveaux changements de personnel derrière le chanteur Jason Stollsteimer.

Certes, sur disque, les Von Bondies sont un groupe de rock aux refrains entraînants et aux rythmiques sautillantes, sonnant un peu glam. Sur scène, c'est une autre histoire. Les premiers morceaux, issus des deux premiers albums, sont là pour prouver que si le personnel avait bougé, c'est toujours dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes, c'est rock, c'est garage et on est prévenu qu'on ne doit pas s'attendre à passer une soirée à faire des napperons au crochet. Jason Stollsteimer arbore un tee-shirt noir sur lequel est imprimé une bouche ouverte qui montre les dents et semble crier. Lui, le regard lubrique caché derrière ses cheveux, ne se gêne pas pour faire hurler les guitares bien sales et balancer les refrains sans ménagement.

A la batterie, Don Blum frappe aussi sauvagement. Christy Hunt, la blonde guitariste, et Leann Banks, la brune bassiste, assurent aussi le show. Un peu vulgaires et sexy en diable, elles n'hésitent pas à se mettre sur le devant de la scène pour chauffer le public. Essentiellement le public mâle pogottant des premiers rangs.

Jason Stollsteimer prend son temps entre les morceaux, il parle avec les autres membres du groupe, interpelle le public, évoque la possibilité de chanter en espagnol puisqu'à Detroit, leur ville d'origine, tout le monde comprend l'espagnol. Il est content d'être à Paris, à l'aise avec un public assez peu fourni, mais venu en ami.

Les nouveaux morceaux "Pale Bride", "This Is Our Perfect Crime", "She's Dead To Me"... très énergiques passent bien la rampe en concert dans des versions plus épurées et trash que sur l'album. Les choeurs féminins, bien en ordre, soulignent le chant de Jason, sur fond de bon gros hymnes généreux, bourrins, bruyants  et méchamment efficaces.

En premier rappel, Leann Banks et Jason Stollsteimer osent une chanson douce, s'accompagnant  uniquement de la basse et la guitare. Puis les deux autres membres du groupes reviennent sur scène pour un "C'mon, C'mon" tubesque et bien envoyé. Tout à fait à l'aise, le groupe fait même, pour ce dernier rappel, monter sur scène un membre du public, et lui font installer deux cymbales et une caisse claire pour les accompagner au débotté.

A la sortie, les oreilles vibraient encore un peu, mais les sourires étaient sur toutes les lèvres. C'est bon de se prendre de la bonne basse dans le plexus et du volume dans les tympans.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Raw and Rare de The Von Bondies
La chronique de l'album Pawn Shoppe Heart de The Von Bondies

En savoir plus :
Le Myspace des Von Bondies


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=