Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chapelier Fou
Chapelier Fou  (Ici d'ailleurs)  mai 2009

Chapelier Fou, c'est le nom du personnage d'Alice au Pays des Merveilles (l'invétéré buveur de thé) que ce jeune messin à choisi comme nom de scène. Mélanger sampler et violon classique est assez anticonformiste en soi. Réunir l'électronique et la musique classique, tout en gardant d'un coté la musicalité et de l'autre en y insufflant une rythmique et une texture différente (moderne n'est pas forcément le terme adapté) est un pari qui parait difficile à remporter.

Chapelier Fou parvient à concilier les deux styles, sans perdre son âme en réhabilitant des mélodies et des auteurs qui ne sont pas sur le devant de la scène de nos jours (c'est peu de le dire) Le résultat de ses compositions est hors normes, hors du temps. Les mélodies utilisées sont de base classique, pour la plupart des titres et le violon est utilisé pour les retranscrire de manière peu orthodoxe, cordes pincées, frottées, samplées, bouclées découpent la musique, l'artiste y ajoute la présence d'instruments et de rythmes électroniques pour leur redonner vie, un peu comme un savant, fou justement, viendrais recréer la vie à partir de pièces éparses et de choses manufacturées pour créer un corps.

Pour exemple, le titre d'ouverture, "Darling, Darling", complètement transgenre, débute sur une envolée faite de samples de violons, un crescendo très classique, qui sera coupé dans son élan par une boite à rythme, le morceau restant sur un registre classique tout du long.

A contrario, le titre de clôture, "Gmbh", semble lui plus proche par certains cotés, du jeu vidéo des années 80 que de Debussy. C'est la démonstration de la large palette dont est capable cet homme orchestre, c'est aussi une illustration de l'évolution de l'artiste, comment il à pu passer d'un apprentissage de la musique classique lors de ses cours au conservatoire, à une musique plus proche de son époque, de sa réalité quotidienne de jeune homme.

Le rapprochement des deux univers est fait avec un réel talent, une musicalité très attirante qui confirme qu'étudier la musique, n'est pas synonyme de bibliothèques poussiéreuses. Chapelier Fou est en train de faire un tournée, surveillez bien, il sera intéressant de découvrir ses compositions sur scène, nous vous en dirons plus ultérieurement. 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Scandale ! EP de Chapelier Fou
La chronique de l'album 613 de Chapelier Fou
Chapelier Fou parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Invisible de Chapelier Fou
La chronique de l'album Deltas de Chapelier Fou
La chronique de l'album Fuses EP de Chapelier Fou
La chronique de l'album Kalia de Chapelier Fou
La chronique de l'album ! de Chapelier Fou
Chapelier Fou en concert au Fil (26 septembre 2009)
Chapelier Fou en concert au Bataclan (vendredi 12 mars 2010)
Chapelier Fou en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (vendredi 16)
Chapelier Fou en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Chapelier Fou en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)
L'interview de Chapelier Fou (16 avril 2010)
L'interview de Chapelier Fou (avril 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Chapelier Fou
Le Soundcloud de Chapelier Fou
Le Bandcamp de Chapelier Fou
Le Facebook de Chapelier Fou


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=