Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Official Secrets Act - Art Brut
Nouveau Casino  (Paris)  25 mai 2009

C'était un soir où les bières s'évaporaient avant d'avoir atteint le gosier, ce soir-là au Nouveau Casino. Un soir d'orage, un soir avec de l'électricité dans l'air, un soir de sueur. L'atmosphère était suffocante et la salle presque remplie.

Art Brut vs. Satan, le dernier album du groupe germano-brittanique Art Brut, produit par Frank Black, devait donc être interprété, pour la dernière date de la tournée du groupe, dans une ambiance très bang-bang-rock and roll.

En première partie, les londoniens de Official Secrets Act ne mettent pourtant pas les spectateurs dans cette ambiance-là. Habillés comme Haircut 100, soutenue par une batterie élevée à la The Alarm ou Big Country, et des claviers comme dans Camouflage, il faut bien avouer que, en plus de l'atmosphère lourde et moite de la salle, cette pop molle qui cherche des modèles dans les rebuts des années 80 ne donne pas envie de se remuer.

Art Brut rentre en scène peu de temps après 21h. Ils entament bille en tête par le dernier single, "Alcoholics Unanimous". Le son est fort et franchement crade, mais le groupe a une énorme présence. Le chanteur, Eddie Argos, retire la cravate dès la fin de la première chanson, puis s'adresse au public. Reprenant les paroles du refrain de la chanson précédemment interprétée, il déclare avec son fort accent cockney "Bring me Iced Tea, bring me iced coffee... It's far too hot for shirt, for trousers, for all thoses clothes... We are gonna play a lot of very slow songs". Promesse d'alcoolique ! Le rythme ne faiblira pas. "Direct Hit", puis "Modern Art". Dans cette chanson, Eddy Argos déclare que Paris est sa ville favorite, il se lance donc dans une anedote sur les difficultés de dire aux spectateurs de Bâle que Paris n'est que sa seconde ville préférée après Bâle.

L'énergie ne faiblit pas. Les titres extraits de trois albums se succèdent, entrecoupés des blagues d'Edie. "Rusted Guns of Milan", "Nag Nag Nag Nag", "What a Rush". Les versions de "Bang Bang Rock And Roll" et de "Moving to LA" rencontrent un énorme succès.

Le public crie, hurle, bouge. Eddie Argos reste assez impassible, sauf à la chaleur, sa chemise ouverte jusqu'au nombril. Mickey B, en short à carreaux et la moustache humide, debout derrière ses fûts et Jasper Future assurent le show. Si les titres du premier album, en particulier "My Little Brother" et "Emily Kane" sont les plus acclamés mais tous les morceaux, en raison de l'électricité dans l'air, trouvent le public. Un public composé de beaucoup d'étrangers, en particulier des anglais ou des espagnols.

En rappel, "Formed A Band" (et l'intro de "Highway To Hell" d'AC/DC) et "Post Soothing Out". Le concert aura regorgé de références aux Ramones, aux Stones, aux Smiths, Jeffrey Lewis... C'est vrai que le chant ressemble à du Mark E. Smith. L'énergie à celle des Buzzcocks ou Die Toten Hosen. Ce n'était pas une soirée poésie, mais bien la rencontre d'un rouleau compresseur dans un sauna, le genre d'image qui plairait au groupe.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Understanding Electricity de Official Secrets Act
La chronique de l'album It's a bit complicated de Art Brut
La chronique de l'album Brilliant ! Tragic ! de Art Brut
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Art Brut en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Art Brut en concert à Cité des Sciences et des Techniques (18 novembre 2006)
Art Brut en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Art Brut en concert au Trabendo (20 juin 2007)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
La conférence de presse de Art Brut (12 août 2005)
L'interview de Art Brut (juin 2007)
La conférence de presse de Art Brut (15 août 2007)

En savoir plus :
Le Myspace de Official Secrets Act
Le Myspace de Art Brut
Le site officiel de Art Brut


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=