Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Official Secrets Act - Art Brut
Nouveau Casino  (Paris)  25 mai 2009

C'était un soir où les bières s'évaporaient avant d'avoir atteint le gosier, ce soir-là au Nouveau Casino. Un soir d'orage, un soir avec de l'électricité dans l'air, un soir de sueur. L'atmosphère était suffocante et la salle presque remplie.

Art Brut vs. Satan, le dernier album du groupe germano-brittanique Art Brut, produit par Frank Black, devait donc être interprété, pour la dernière date de la tournée du groupe, dans une ambiance très bang-bang-rock and roll.

En première partie, les londoniens de Official Secrets Act ne mettent pourtant pas les spectateurs dans cette ambiance-là. Habillés comme Haircut 100, soutenue par une batterie élevée à la The Alarm ou Big Country, et des claviers comme dans Camouflage, il faut bien avouer que, en plus de l'atmosphère lourde et moite de la salle, cette pop molle qui cherche des modèles dans les rebuts des années 80 ne donne pas envie de se remuer.

Art Brut rentre en scène peu de temps après 21h. Ils entament bille en tête par le dernier single, "Alcoholics Unanimous". Le son est fort et franchement crade, mais le groupe a une énorme présence. Le chanteur, Eddie Argos, retire la cravate dès la fin de la première chanson, puis s'adresse au public. Reprenant les paroles du refrain de la chanson précédemment interprétée, il déclare avec son fort accent cockney "Bring me Iced Tea, bring me iced coffee... It's far too hot for shirt, for trousers, for all thoses clothes... We are gonna play a lot of very slow songs". Promesse d'alcoolique ! Le rythme ne faiblira pas. "Direct Hit", puis "Modern Art". Dans cette chanson, Eddy Argos déclare que Paris est sa ville favorite, il se lance donc dans une anedote sur les difficultés de dire aux spectateurs de Bâle que Paris n'est que sa seconde ville préférée après Bâle.

L'énergie ne faiblit pas. Les titres extraits de trois albums se succèdent, entrecoupés des blagues d'Edie. "Rusted Guns of Milan", "Nag Nag Nag Nag", "What a Rush". Les versions de "Bang Bang Rock And Roll" et de "Moving to LA" rencontrent un énorme succès.

Le public crie, hurle, bouge. Eddie Argos reste assez impassible, sauf à la chaleur, sa chemise ouverte jusqu'au nombril. Mickey B, en short à carreaux et la moustache humide, debout derrière ses fûts et Jasper Future assurent le show. Si les titres du premier album, en particulier "My Little Brother" et "Emily Kane" sont les plus acclamés mais tous les morceaux, en raison de l'électricité dans l'air, trouvent le public. Un public composé de beaucoup d'étrangers, en particulier des anglais ou des espagnols.

En rappel, "Formed A Band" (et l'intro de "Highway To Hell" d'AC/DC) et "Post Soothing Out". Le concert aura regorgé de références aux Ramones, aux Stones, aux Smiths, Jeffrey Lewis... C'est vrai que le chant ressemble à du Mark E. Smith. L'énergie à celle des Buzzcocks ou Die Toten Hosen. Ce n'était pas une soirée poésie, mais bien la rencontre d'un rouleau compresseur dans un sauna, le genre d'image qui plairait au groupe.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Understanding Electricity de Official Secrets Act
La chronique de l'album It's a bit complicated de Art Brut
La chronique de l'album Brilliant ! Tragic ! de Art Brut
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Art Brut en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Art Brut en concert à Cité des Sciences et des Techniques (18 novembre 2006)
Art Brut en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Art Brut en concert au Trabendo (20 juin 2007)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
La conférence de presse de Art Brut (12 août 2005)
L'interview de Art Brut (juin 2007)
La conférence de presse de Art Brut (15 août 2007)

En savoir plus :
Le Myspace de Official Secrets Act
Le Myspace de Art Brut
Le site officiel de Art Brut


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=