Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Faust
Ateliers Berthier  (Paris)  mai 2009

Drame d’après Johann Wolfgang von Goethe, mise en scène Eimuntas Nekrosius, avec Vladas Bagdonas, Povilas Budrys, Diana Gancevskaite, Kestutis Jakstas, Gabrielia Kuodyte, Elzbieta Latenaite, Viaceslav Lukjanov, Viktorija Streica, Salvijus Trepulis, Vaidas Vilius, Sakalas Uzdavinys et Margarita Ziemlyté.

Dans le "Faust" de Goethe, le vieil érudit insatisfait et désespéré, obsédé par la quête du savoir et tourmenté par le temps qui passe qui compromet son but de percer le mystère ultime de la vie, et qui se voit proposer un pacte diabolique est également l'objet d'un pari entre Dieu et le Diable.

Dispensé en lituanien surtitré, ce drame de l'humanisme athée mis en scène par Eimuntas Neckrosius prend une dimension magique qui entraîne simultanément le spectateur dans les ténèbres des légendes d'un autre siècle et dans les méandres métaphysiques de la pensée humaine universelle.

Vladas Bagdonas, comédien magique au beau visage d'âpotre, donne au personnage une dimension titanesque face à Salvijus Trepulis Méphistophélès trouble et à la belle Elzbieta Latenaite qui révèle une Marguerite elfique.

Ce spectacle à l'esthétique superbe est d'une beauté étrange et d'une inquiétante étrangeté suscitée par des codes de jeu qui ressortissent davantage au spectacle d'art total incluant la danse, l'installation plasticienne et la pantomime faisant de chaque scène un tableau vivant aux teintes sourdes et aux clair-obscurs terriens qui appellent des réminiscences avec Rembrandt et Bosch.

Il s'agit davantage sans doute d'une méditation onirique et visionnaire que d'une représentation théâtrale au sens strict du terme dans laquelle texte et la parole ne constitue qu'un des éléments d'une divagation poétique et conceptuelle.

Très vite, l'attention se focalise sur ce qui se passe sur scène, l'œil abandonnant la lecture fastidieuse du surtitrage qui s'avère d'ailleurs inutile d'autant que l'intrigue de Faust est connue et que la prose poétique de Goethe s'accommode davantage de la lecture. Le spectateur bercé par un thème musical récurrent de Faustas Laténas, qui tient du néo-romantisme et du minimalisme d'un Philip Glass sous tranquillisant, et fasciné par la mélopée imprimée par la langue lituanienne, quitte ce monde pour un voyage sensoriel et mental qui constitue un vrai moment de grâce, un moment d'éternité suspendu dans l'espace pendant lequel il a emboîté le pas incertain de Faust.

Peu importe si les répliques n'ont pas été décryptées au mot à mot, si des éléments du décor conservent leur mystère métaphorique, si l'expression par l'image et la forme prime la verbalisation, et pour le moins surprenant, que d'aucuns, parmi les critiques, qui appartiennent à la catégorie des "journalistes culturels plus spécifiquement attachés au théâtre", ceux que Pierre Notte a caricaturé dans sa comédie "Journalistes", qui déplorent le manque de documentation pédagogique pour expliquer ce qu'ils vont voir sur scène.

Un spectacle, comme tout oeuvre d'art, ressortit d'abord au domaine du ressenti, à l'immersion dans l'univers et le verbe d'un auteur tel qu'il est sublimé sur scène.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=