Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Poussière de sang
Théâtre de la Ville  (Paris)  juin 2009

Spectacle de la compagnie Salia Nï Seydou, chorégraphie de Salia Sanou et Seydou Boro, avec Salia Sanou, Seydou Boro, Adjaratou Ouedraogo, Ousseni Sako, Bénédicth Sene, Boukary Séré, Asha Thomas et les musiciens Djata Melissa Ilebou, Mamadou Koné, Pierre Valana, Oumarou Bambara et Adama Dembélé.

La scène du Théâtre de la Ville est peint d'ocre et de blanc pour "Poussières de Sang". Les chorégraphes et danseurs burkinabè, Salia Sanou et Seydou Boro, proposent leur vision de l'Afrique, sur plusieurs thèmes, sociaux ou politiques. Le spectacle s'articule autour d'eux-mêmes et de cinq autres danseurs, quatre musiciens et une chanteuse.

Le Burkina Faso ("le pays des hommes intègres" en langue mooré), est une démocratie, stable depuis le début des années 90, mais proche de territoires dont l'histoire récente a été marquée par des crises dramatiques. C'est d'abord la chanteuse Djata Melissa Ilebou qui entame une mélopée languissante tandis que deux des danseurs miment la violence entre les ethnies ou les partis politiques, l'un en pantalon blanc, l'autre en pantalon rouge.

Tout le spectacle est rythmé par ces scènes de violences. Les danseurs tombent, les uns après les autres, peinent à respirer. A genoux, ils ne trouvent plus la force de se relever. Ils sont aussi parfois jetés sans ménagement, alignés face un mur de bois; par le jeu des lumières, les ombres derrière eux sont rouges. A un moment une femme est traînée par les pieds, les jambes écartées par un des hommes de la troupe.

Cette violence et ces scènes guerrières se répètent, jusqu'à créer une certaine indifférence, ce qui symboliquement n'est malheureusement que trop vrai de la réaction des opinions occidentales face aux conflits qui se déroulent sur le continent africain, et les drames qui en résultent. La chorégraphie des danseurs, véritables sculptures de muscles, se révèle moins répétitive dans les scènes à deux ou trois. Les mouvements sont plus enrobés. La dynamique plus perceptible.

Musicalement, les percussions et instruments traditionnels, sont vers la fin du spectacle rattrapés par des sonorités occidentales, modernes, free-jazz, une musique de blancs qui prend ses racines dans le musique noire. Le saxophoniste Pierre Valana, seul artiste blanc du spectacle, déambule sur la scène, les danseurs se cognent à lui, s'opposent, mais ils ne font que freiner sa progression, lorsqu'ils ne s'effondrent pas devant lui.

Le spectacle se termine sur la seule chanson en langue française, le thème en est la différence raciale. Explicite pour un public français, même si elle s'inscrit dans l'esprit de la pièce, ce thème trouve, en raison de son traitement et de son positionnement dans le déroulé de la chorégraphie, une résonance bizarrement appuyée par rapport aux autres aspects précédemment abordés.

Au final, la pièce a reçu un accueil vraiment enthousiaste du public, les bravos fusaient et la troupe est revenue pour une demi-douzaine de rappels.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=