Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sébastien Schuller
Evenfall  (Village Vert)  mai 2009

Planant, atmosphérique, éthéré, nuageux, cotonneux, douillet, ouaté, enveloppant, reposant, calme, luxueux, chiadé, méticuleux, ambitieux, prétentieux, précieux, joli, joliet, doucereux, lancinant, répétitif,  maladif, etc.

Comme le chantait délicieusement Brigitte Bardot : "Je manque d’adjectifs" pour qualifier ce deuxième album de l’esthète Sébastien Schuller

Adoubé par la "revue pop moderne" Magic (il fait la une du dernier numéro), le musicien français récemment exilé aux Etats-Unis pratique une sorte de chanson électro-symphonique, si ce n’est "progressive", du moins très très sophistiquée…

Si Radiohead a évidemment fait partie de ses amours de jeunesse, l’influence majeure revendiquée par Sébastien Schuller reste le Talk Talk de Mark Hollis,  dont Laughing Stock est devenu LE mètre étalon de tout disque un tant soit peu ambitieux (on se rappelle que L’Imprudence de Bashung, y avait souvent été comparé). Pour les ambiances folk-éthéré de son nouvel album, on range aussi volontiers Schuller aux côtés de Beirut ou Sufjan Stefens. Et il a reconnu lui-même que le choc Arcade Fire l’avait récemment aidé à progresser dans son écriture.

Au final, toutes ces connexions artistiques vont dans le même sens : celui d’une musique de plus en plus chiadée, de plus en plus savante, et visant de plus en plus haut. Un art qui, à force de chercher à éviter la vulgarité, tutoie en quelque sorte les cimes… mais finit aussi par perdre contact avec la réalité.

En fin de compte, la musique telle que Sébastien Schuller la pratique n’a plus grand chose à voir avec cette dénomination "pop" revendiquée par Magic… et c’est sans doute ce qui nous empêche d’y adhérer complètement. Certes, il n’y a pas de mal à peindre sa mélancolie sous des couleurs sophistiquées. Cela peut s’avérer très réussi (et objectivement, ce disque frôle assez souvent la magnificence sonore).

Mais on aime la chanson quand elle nous parle un peu de nous, de notre temps et notre monde. Celle de Sébastien Schuller semble se contempler elle-même en train de faire du beau style. Elle fait penser à un écrivain du XXIe siècle qui se donnerait toutes les peines du monde pour écrire encore comme au XIXe, alors que la réalité alentour a changé et qu’il serait temps de se mettre au diapason.

Evenfall nous évoque les atermoiements d’un musicien surdoué, rêvant d’un nouveau Floyd, et pris de neurasthénie devant ses beaux claviers neufs. Un surfeur immobile passant plus de temps à attendre la bonne vague (de synthé) qu’à fréquenter la terre ferme et se coltiner son époque ! Créature artistique purement cérébrale, négligeant tout l’aspect physique ou animal apporté par le rock à la musique moderne.

De notre côté, on aime aussi la chanson "pop" quand elle ose faire la pouf’ et se dandiner maquillée comme un camion. A cet égard, les musiciens de Air, qui partagent plus d’un trait stylistique avec Schuller (même amour des atmosphères planantes et synthés cotonneux), ont encore le talent de proposer certains gimmicks tout bêtes qui visent en dessous de la ceinture et peuvent faire chavirer les cœurs. En osant parfois une saine vulgarité, ils mettent aussi (paradoxalement) en valeur les aspects plus ambitieux du reste de leur musique.

C’est aussi là que le bât blesse sur Evenfall : le contraste est une donnée importante de la réussite d’un disque ; et celui-ci, aussi soigné soit-il, ne parvient pas à éviter la redondance : d’où cette impression, un peu désagréable, d’écouter toujours le même morceau, la même ambiance… un même motif de piano neurasthénique, répété ad vita aeternam.

"Tant mieux pour la cohérence du projet", diront les plus magnanimes. "Tant pis pour l’ennui", bâilleront les plus râleurs…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Happiness de Sébastien Schuller
La chronique de l'album Heat Wave de Sebastien Schuller
Sébastien Schuller en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Sébastien Schuller en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
Sébastien Schuller en concert à La Cigale (18 juin 2009)
La conférence de presse de Sébastien Schuller (13 août 2005)
L'interview de Sébastien Schuller (avril 2009)

En savoir plus :
Le Myspace de Sébastien Schuller


Nicolas Brulebois         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=