Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ai Phoenix
I've been gone - Letter One  (Glitterhouse / Chronowax)  février 2004

Après les deux superbes Lean that way forever et The driver is dead, nous attentions avec impatience les prochaines compositions de Ai Phoenix non seulement parce que nous avions beaucoup aimé les deux précédents albums précités mais aussi pour savoir quelle voie allait prendre le groupe pour ce nouveau opus.

Ainsi si The Driver is dead était plutôt mélancolique et minimaliste, essentiellement habité par la voix douce de Mona Mork, Lean that way forever était plus "traditionnel", plus country et s'invitait largement dans l'amérique des Walkabouts notamment avec des duos entre Mona et Patrick Lundberg. Duos très présents sur ce nouveau disque notamment sur "Country life in the autumn".

I've been gone - Letter one reprend donc en fait les choses là ou Lean that way forever les laissait, c'est à dire aux racines de la country et du folk américain, plutôt que dans les contines efliques nordiques.

Beaucoup moins mélancolique aussi, et plus rock à l'image de l'entrainant "Call me in, Piccard" (Seraient ils fans de Star Trek New generation ?), cet album n'est pas destiné aux seules âmes en peine et, à sa façon, est plutôt joyeux et optimiste ("The pilot and the Pilgrim"). Une évolution plutôt qu'une révolution et avec "Leaving the fairground" dont le chant est laissé à Mona, nous replongeons l'espace de 3 minutes 40 dans l'univers intimiste qui était et reste leur marque de fabrique.

Si l'ensemble reste dans une certaine douceur, les arrangements sont plus marqués, les instruments et la voix plus agressifs, comme si enfin Ai Phoenix osait ce pas en avant pour se projeter enfin dans la lumière. Le banjo se fait plus rock ("Sing ghost song") , les guitares ("Autobahn") et claviers ("Small red heartshaped pillow") plus affirmés et les voix bien plus sûres d'elles ("Held into the fire" et son rock 'n ' roll endiablé).

Mais rassurez vous, les mélodies sont toujours d'une parfaite pureté, évidentes mais sans esbrouffe, appuyées sans être lourdes, tubesques parfois mais jamais easy listening.

AI phoenix assume enfin ses influences, ou peut être les a-t-il enfin dépassé pour nous plonger dans leur propre univers musical ... Quoi qu'il en soit , le résultat est atteint et donne envie de garder I've been gone - letter one toujours à portée d'oreille, en toute circonstance, un cachet d'aspirine de l'âme en quelque sorte.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lean that way forever de Ai Phoenix
La chronique de l'album The driver is dead de Ai phoenix
La chronique de l'album The lights shines almost all the way de Ai Phoenix
L'interview de Ai Phoenix (Avril 2003)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=