Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lambchop
Aw Cmon - No You Cmon !  (City Slang / Labels)  février 2004

"Okay les gars j’arrive. Cela fait bien plaisir de vous revoir. Oui. Comme d’habitude. Bon, faut s’y mettre, il est grand temps. Vous savez que vous êtes un peu de la famille. Enfin, je veux dire, tout ça, c’est familier, plaisant. J’m’y sens bien, quoi. C’est chez moi. Sans blaguer."

Qu’est ce qui fait avancer Kurt Wagner ? Comment son inspiration ne se tarit-elle pas ? Comment est-il devenu aussi bon musicien et arrangeur ?

Encore mieux : en un double album, Lambchop parvient à balayer presque entièrement le spectre de l’Alt country contemporaine et y apposer son sceau.

Now, you come on ?

D’abord du soyeux et du doux avec les cordes de "Sunrise", "Low ambition" et "There is still time" sur lesquels vient se poser le timbre rauque de Wagner. Puis de l’électrique et de la saturation sous contrôle avec "Nothing adventurous please" où Wagner joue au Lou Reed et se prend pour un éléphant dans un magasin de porcelaine, la musique, le son, portant la voix.

Un peu de nostalgie ensuite, avec "The problem" qui nous amène dans les champs de blés, les rockys "Shang a dang dang" ou "Jan 24". Oui j’oubliais. Ces gens sont de Nashville, Tennessee.

Ce premier CD est d’une qualité dans la variété époustouflante et se termine sur la pointe des pieds. Une courte éclipse, dans la sérénité.

Haw ! Come on !

De façon assez bizarre, le deuxième CD est organisé de façon assez similaire. En plus orchestré et arrangé ("Four pounds in two days in two days", "Steve McQueen"). Pendant que nous sommes confortablement allongé sur un tapis de velours, Wagner nous chatouille gentiment les tympans. On envisage bien de siroter cette vodka, là, qui nous tend les bras mais décidément c’est trop loin.

Las, il faut quand même bouger, se lever, mais attention, pas trop brusquement. Calmement avec "The long official" et la suite.

Les violons font feu de tout leur bois. La voix est à la limite de l’extinction. Distante ou en retrait.L’esprit rejoint les limbes, accompagné de ces sons ouatés et réconfortants ("Each time I bring it up it seems to bring you down", "I haven’t heard a word I’ve said").

Finalement non, je ne viens pas.

Lambchop s’évade de la linéarité qui caractérisait ses compositions, surtout sur Is a woman. Le son prend du relief. Gagne en volume. Et en même temps part dans un tas de directions. Et ils ne se perdent jamais. Suivent-ils l’étoile du Sud ?

Avec ce processus, les compositions de Lambchop prennent de l’air. Et remplissent nos poumons.
Fantastique et fameux.
Que dire de plus ?

Avec Aw Cmon - No You Cmon !, Lambchop place la barre haut, très haut dans le genre. Et cela alors que l’année vient juste de commencer… Les Tindersticks and co. n’ont plus qu’à remonter leurs manches.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Damaged de Lambchop
Lambchop en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=