Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lambchop
Aw Cmon - No You Cmon !  (City Slang / Labels)  février 2004

"Okay les gars j’arrive. Cela fait bien plaisir de vous revoir. Oui. Comme d’habitude. Bon, faut s’y mettre, il est grand temps. Vous savez que vous êtes un peu de la famille. Enfin, je veux dire, tout ça, c’est familier, plaisant. J’m’y sens bien, quoi. C’est chez moi. Sans blaguer."

Qu’est ce qui fait avancer Kurt Wagner ? Comment son inspiration ne se tarit-elle pas ? Comment est-il devenu aussi bon musicien et arrangeur ?

Encore mieux : en un double album, Lambchop parvient à balayer presque entièrement le spectre de l’Alt country contemporaine et y apposer son sceau.

Now, you come on ?

D’abord du soyeux et du doux avec les cordes de "Sunrise", "Low ambition" et "There is still time" sur lesquels vient se poser le timbre rauque de Wagner. Puis de l’électrique et de la saturation sous contrôle avec "Nothing adventurous please" où Wagner joue au Lou Reed et se prend pour un éléphant dans un magasin de porcelaine, la musique, le son, portant la voix.

Un peu de nostalgie ensuite, avec "The problem" qui nous amène dans les champs de blés, les rockys "Shang a dang dang" ou "Jan 24". Oui j’oubliais. Ces gens sont de Nashville, Tennessee.

Ce premier CD est d’une qualité dans la variété époustouflante et se termine sur la pointe des pieds. Une courte éclipse, dans la sérénité.

Haw ! Come on !

De façon assez bizarre, le deuxième CD est organisé de façon assez similaire. En plus orchestré et arrangé ("Four pounds in two days in two days", "Steve McQueen"). Pendant que nous sommes confortablement allongé sur un tapis de velours, Wagner nous chatouille gentiment les tympans. On envisage bien de siroter cette vodka, là, qui nous tend les bras mais décidément c’est trop loin.

Las, il faut quand même bouger, se lever, mais attention, pas trop brusquement. Calmement avec "The long official" et la suite.

Les violons font feu de tout leur bois. La voix est à la limite de l’extinction. Distante ou en retrait.L’esprit rejoint les limbes, accompagné de ces sons ouatés et réconfortants ("Each time I bring it up it seems to bring you down", "I haven’t heard a word I’ve said").

Finalement non, je ne viens pas.

Lambchop s’évade de la linéarité qui caractérisait ses compositions, surtout sur Is a woman. Le son prend du relief. Gagne en volume. Et en même temps part dans un tas de directions. Et ils ne se perdent jamais. Suivent-ils l’étoile du Sud ?

Avec ce processus, les compositions de Lambchop prennent de l’air. Et remplissent nos poumons.
Fantastique et fameux.
Que dire de plus ?

Avec Aw Cmon - No You Cmon !, Lambchop place la barre haut, très haut dans le genre. Et cela alors que l’année vient juste de commencer… Les Tindersticks and co. n’ont plus qu’à remonter leurs manches.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Damaged de Lambchop
Lambchop en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=