Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Eels
Hombre Lobo  (Vagrant / Cooperative Music)  juin 2009

Quelle bonne nouvelle !!
un nouvel album de Eels, après un silence de 4 ans, dans une sorte de retour aux sources. Et surtout, un album terriblement accrocheur, dont les morceaux restent bien en tête.

Le nom de l'album Hombre Lobo, soit loup-garou est en plus une habile pirouette au thriller de Jackson qui a vu ses ventes relancé en flèche depuis quelques jours.

Pour l'occase, le loup garou, c'est le leader charismatique du groupe, Mark Olivier Everett, qui arbore une grosse barbe du plus bel effet pour nous interpréter douze morceaux qui traitent des pulsions animales de l'homme.

Musicalement, assez épuré, simple, des sons à l'ancienne, un peu cradingue des fois, de sublimes arrangements de guitare à d'autres moments, la classe franchement, le groupe s'est fait bigrement plaisir et nous as bien fait plaisir dans la foulée.

Moins sombre qu' Electro Shock Blues, moins gentille pop que Daisies of the Galaxy, il est plus à rapprocher de Souljacker. Efficace aussi, car tout les morceaux ne vont jamais au delà des 3 minutes.

"Prizefighter", voilà là un morceau vraiment à l'ancienne, riff de guitare electrique sans pédales ni amplis derrière, son pris direct sur les cordes, boîte à rythme simple, tambourin, la voix de E bien rock (comme assez souvent quand même !!), il nous gratifie même de quelques cris à la Lennon époque "Revolution". Ouais, morceau simple, rock basique, ça crépites un peu, et l'ensemble nous renvois tout de go à des pépites genre "Day tripper" ou les premiers brûlots des stones.

Tout de suite, l'alternance de rythme, "That look you gave that guy" est une balade rock envoutante à fond, accords de guitare charmeur, cadence à la batterie toute simple, sur laquelle Mark E vient poser pour le coup un timbre de voix fragile et mélancolique. Le souffle qui règne sur la voix et la guitare contribue pleinement à en faire un morceau bien prenant.

Le tempo vif et le jeu de guitare sur "Lilac breeze" en font sonne une belle claque rock'n'roll. Et quel équilibre avec la langoureuse "In my dreams" superbe balade à la guitare electrique dont Eels a le secret. Comme son nom l'indique "Remendous dynamite" est une vraie bombe, avec ses guitares grasses, sa batterie un rien tribale. Je trouves que c'est une sorte de virée en terrain garage emprunté par ... allez, n'ayont pas peur de le dire, les stooges.

La voix erraillé et expressive raisonne bien sur la balade "The longing" , épurée à la gratte. Le machin barge trip-hop-electro rock "Fresh blood" qu'on croirait tout droit sorti du Odelay de Beck, est assez drôle et jouissif.

Grosse attaque à la guitare, suivi d'une batterie qui claque à souhait, voilà encore une petite tuerie rock de 3 minutes ("What's a fella gota do"). Et même lorsqu'il s'essaye aux balades un peu facile, un peu mièvre, ("My timing is off", "All the beautiful things") le groupe s'en sort pas mal.

L'album se termine sur un superbe slow, fait encore de petits accords de gratte envoûtant sur lesquels s'installe la troublante voix de E. Dors et déjà l'un des meilleurs albums de Eels et l'une des grandes claques de l'année, à mettre pas loin du dernier PJ Harvey d'autant que comme Polly Jean, E garde dégage à la fois energie brute, mélancolie, mystère.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
Eels en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Eels en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Eels en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Dimanche
Eels en concert au Festival Le Cabaret Vert #9 (jeudi 22 août 2013)


En savoir plus :
Le Myspace de Eels
Le site officiel de Eels


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=