Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alias
Muted  (Anticon / Southern records)  janvier 2004

Alias est le pseudonyme de Brendan Whitney. Cette dernière phrase recèle un intérêt évident si on sait que le Brendan en question officie au sein d’Anticon. Cette dernière phrase recèle un intérêt évident si on connait les musiques qui fourmillent au sein d’Anticon.

On peut aussi très bien ne rien savoir et apprécier en candide l’atmosphère de son troisième disque Muted ; peu de références musicales sont en effet nécéssaires pour le classer dans les bacs de l’abstract hip-hop, cette petite aberration artistique qui veut que des timbrés s’ingénient à fausser le jeu d’un hip-hop désormais totalement formaté pour le tirer vers le terrain de jeu de l’electronica. Peu de rap ici et encore moins de flow interminable à la "Quannum" , tant mieux ce n’est pas dans ce domaine qu’on attend le producteur, le peu qu’on y trouve est pourtant assez bien senti.

Le morceau anti-Fox auquel participe Markus Archer du groupe teuton surhypé the Notwist est, malgré tous les a priori qu’on garde à juste titre pour ce genre de parachutage, incontestablement réussi et entêtan et il s’insère parfaitement dans l’album malgré l’absence des beats qui marquaient de leur empreinte le début de l’album. Ainsi Muted est curieusement polymorphe et cohérent, marqué par une instrumentation hip-hop qui aurait digéré les ficelles d’une electronica plus évanescente et libre, même si on tend parfois un peu facilement vers le systématisme.

Mais le groupe n’est pas dupe de ses faiblesses et on remarque le sens de l’autodérision de cette micro scène, qu’on trouve aussi chez Kid 606 sous une autre forme, qui se cristallise ici parfaitement dans les paroles de "Am I cool now": You try to hard to be weird / You were only popular on the internet / It’s just stupid nerd rap… Ceux qui ne trouvent pas tout cela très drole risquent de passer à coté de l’album car on ne se situe pas dans un extremisme arty mais face à la production d’un amoureux de musique qui fait cohabiter avec un certain talent les sons qui l’habitent, tout cela avec une aisance ostensible qui montre la facilité avec laquelle il se déplace dans cet univers familier pour amener ces morceaux là où il veut.

Au final si l’album n’est pas une révolution, si on le compare au niveau de l’electronica dans ce qu’elle nous offre de plus passionnant, ce coté abâtardi s’écoute avec plaisir, de l’autre coté du spectre de ce que peut faire un Prefuse 73 pour tirer le hip-hop vers l’expérimentation et moins abstrait que ce qu’a pu faire Pole récemment. On remarque néanmoins un travail d’épure dans lequel on retrouve le producteur peu adepte des lourdeurs mégalomaniaques des canons du genre et qui fournit au final un album très abouti.

Comme quoi il y a une vie après Public Ennemy

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Alias en concert au Festival de Dour 2006 (dimanche)


Loopkin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=