Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Radar #5 (jeudi 10 septembre 2009)
The Acorn - Elysian Fields - Jeremy Jay - Bell Orchestre - Mùm  (Tourcoing, Le Grand Mix et Hospice d’Havré)  du 10 au 12 septembre 2009

L’objectif du Festival Radar proposé par Le Grand Mix de Tourcoing est de détecter, repérer, faire découvrir le meilleur des musiques indépendantes et radicales, tout genre confondu, rock, jazz, blues, electro…

Aussi pour certains groupes, ces genres se combinent, se superposent pour qu’au final surgisse une musique mutante, et stimulante. Les deux premières soirées de ce festival ont été effectivement chargées en bonnes surprises, empreintes d’une valeur musicale certaine.

Le premier soir a placé son introduction sous le signe de la pop avec The Acorn, sextet canadien (Ottama) composant une musique dense, chargée en mélodies accrocheuses, dont les influences sont faciles à déterminer : Sufjan Stevens bien sûr, les Fleet Foxes évidemment.

Petite digression avant toute chose : il serait bon de procéder à une réhabilitation de la pop, dans son acception la plus générale. Convenons qu’il n’existe aucun rapport entre une pop de qualité, inspirée, et la pop-FM easy-listening, populaire, trop populaire…

On ne rechignera donc pas à accueillir comme il se doit ce folk canadien, − pop première catégorie – riche en instruments et mélodies qui se déploient sur plusieurs couches.

Sur scène, tout ce débordement peut distraire, nous empêchant de consacrer plus d’attention aux paroles du premier album studio Glory Hope Mountain (2008), mais peu importe, le plaisir musical s’avère en définitive moins réfléchi que vif, instantané.

Elysian Fields, qui n’en est plus à ses commencements, porté par l’incandescente Jennifer Charles, a laissé au placard les guitares rock pour n’apparaître que dans un grand dépouillement : piano-chant dans un premier temps, guitare acoustique-chant pour conclure…

Rien de tel que ce minimalisme pour mettre en valeur la voix feutrée de la chanteuse ; une voix à la mesure de la sensualité de celle-ci, sombre, vénéneuse, enveloppante, forcément fatale.

L’accompagnement mesuré de Oren Bloedow parvient dès lors à surligner la tonalité hautement jazz du chant, flirtant avec la bossa, ou l’ambiance d’une valse bancale, noire, tendue.

Le public s’attendait visiblement à plus d’électricité. Peut-être eût-il fallu programmer le groupe en dernier lieu ? Sans doute, mais pas pour certains impatients comblés.

Le californien Jeremy Jay a proposé un rock brut, direct, sans fioritures, dégraissé des subterfuges mélodiques, et brassant de multiples influences allant des Buzzcocks (pour la spontanéité) à Jonathan Richman (pour la nonchalance des intonations vocales).

On relève juste ça et là quelques répétitions et baisse d’énergie, qui seront sans doute congédiées avec l’expérience. A vérifier tout de même sur le dernier album en date, Slow Dance (2009).

En quatrième position, le projet québecquois de Bell Orchestre, composé de deux musiciens d’Arcade Fire, s’est imposé par une présence, un charisme certains.

Autour de la violoniste, Sarah Neufeld (Arcade Fire), se tiennent – et s’affrontent – une basse, des claviers avec force percussions et trompettes, un cor, une slide-guitare, des samples électroniques ; et tout ce beau monde s’unissant pour réveiller le spectre de Silver Mont Zion.

Les morceaux instrumentaux prennent lentement de l’ampleur ; les cuivres subissent d’étranges mutations, couplées à des rythmiques complexes, construites sur une structure en spirale : des rythmiques audacieuses qui tournent sur elles-mêmes, progressent dans l’obscurité pour se consumer dans la plénitude. Le public adhère, résolument.

Cette première soirée se conclut sur la musique généreuse et roborative des islandais Mùm.

Difficile de qualifier ce groupe traversé par de multiples influences, allant de l’électro au post-rock, du classique au trip-hop, de la pop à l’expérimental. Mais on peut avancer que la veine pop du dernier album de Sigur Rós, Med Sud I Eyrum Vid Spilum Endalaust peut correspondre à cette musique pleine de grâce.

Autant dire que cette symphonie typiquement islandaise nous emmène vers des hauteurs insoupçonnées. Le charme des deux chanteuses y est évidemment pour quelque chose : musiciennes polyvalentes, bien à l’aise au centre  de cet orchestre mouvant, vivant leur musique corporellement, avec une légèreté déconcertante.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Acorn en concert au Festival Les Inrocks Black XS 2010 (Jour 2
La chronique de l'album The dreams that breathe your name de Elysian Fields
La chronique de l'album Bum raps and love taps de Elysian Fields
La chronique de l'album The Afterlife de Elysian Fields
La chronique de l'album Last Night On Earth de Elysian Fields
La chronique de l'album For House Cats and Sea Fans de Elysian Fields
La chronique de l'album Pink Air de Elysian Fields
Elysian Fields en concert à La Maroquinerie (27 octobre 2005)
Elysian Fields en concert au New Morning (26 mai 2010)
Elysian Fields en concert au Fil (samedi 10 mars 2012)
L'interview de Elysian Fields (juillet 2005)
La chronique de l'album Splash de Jeremy Jay
Jeremy Jay en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2010 (jeudi 25)
La chronique de l'album Recording a tape the colour of the light de Bell Orchestre
Bell Orchestre en concert au Festival de Dour 2006 (dimanche)
L'interview de Bell Orchestre (4 mars 2006)
La chronique de l'album Summer make good de Mùm
Mum parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Go Go Smear The Poison Ivy de Mùm
Mum en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
L'interview de Mùm (mai 2004)

En savoir plus :
Le site officiel du Grand Mix
Le Myspace du Grand Mix

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Elysian Fields (10 mars 2012)


# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=