Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Cave Singers
Welcome Joy  (Matador / Beggars)  août 2009

Comme ça tout de suite à l'écoute de ce deuxième album, je me suis dit qu'il était bien dommage que ce jeune groupe dans lequel nous avions mis pas mal d'espoir, l'an dernier, à la faveur d'un remarquable premier album se contente de nous ressortir un an plus tard le même disque.

Mais il y a pourtant des différences de taille. La première venant de la production, plus propre et donnant plus d'espace au son du groupe. Ainsi ce qui passait sur le premier album pour un son roots bricolé avec les moyens du bord est désormais canalisé et affirme l'identité sonore du groupe. Les chansons en elles même bénéficient aussi de l'effet "deuxième album" et sans révolutionner aucunement le savoir faire du trio, on sent des compositions plus abouties et cohérentes entre elles (trop même peut-être au point de craindre parfois une certaine repetitivité).

Ce qui ne change pas en revanche, c'est ce drôle de mélange country folk avec des mélodies sautillantes et habitées par la voix tellement particulière de Pete Quirk. "Summer Light" entame le disque avec un air de déjà entendu donc. Jeu de guitare caractéristique mais sans surprise, rythmique discrète mais omniprésente et montée en puissance discrète annonce la couleur. La suite ira crescendo au point que finalement chaque titre parait être la continuité du précédent. Ainsi "Leap" continue le travail avec une montée en puissance de la rythmique, très nerveuse et l'apparition d'autres instruments comme l'harmonica notamment tandis que la guitare continue d'égrener ses accords désormais catactéristiques du groupe.

"At the cut" flirte avec l'énergie chamanique de 16 horsepower, tendu, puissant et sincère. "Shrine" continue dans ce sillon droit comme un i alliant minimalisme et rigueur sur des compositions sans artifices qui vous prennent à bras le corps, à bras le cœur même tant la musique de The Cave Singers est viscérale. Jusqu'au boutisme musical qui, d'ailleurs, ne manquera pas d'en agacer bon nombre qui en resteront au premier album voire même qui auront déjà renoncé avant même d'avoir essayer de pénétrer l'univers de ce trio aux chansons atypiques et hors mode.

Mais pour les fidèles, nul doute que les banjos, harmonica, ces percussions faussement rudimentaires et la voix qui s'affirme définitivement comme une des plus intéressantes actuellement accompagneront leur chemin sur ce Welcome Joy, même s'il a des allures de disque bonus au premier album.

"Bramble" qui ferme prématurément ce trop court disque a d'ailleurs des airs de déjà entendu même si des frissons vous parcourent encore à son écoute mais les Cave Singers sont attendus au tournant et le troisième album devra proposer son lot de surprises si le groupe veut vraiment s'affirmer et ne pas risquer de lasser son public avec une recette peut-être déjà un peu trop bien huilée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Invitation songs de The Cave Singers

En savoir plus :
Le Myspace de The Cave Singers
Le site officiel de The Cave Singers


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Cave Singers (23 novembre 2008)


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=