Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chapelier Fou - NMB Brass Band - KnX Crew - Tatie Charby & Dj Connasse
Le Fil  (Saint-Etienne)  26 septembre 2009

C’est en ce vendredi 26 septembre que la salle du Fil fait sa rentrée tant attendue. Eh oui, les stéphanois étaient devenus bien mornes sans leur salle préférée. Quant à moi, j’avais même migré à Lyon (bouh) pour me soustraire à ce manque évident.

Quoi qu’il en soit, cette fois ci le Fil est bel et bien reparti, avec une programmation de l’année qui s’annonce détonante ! Ce soir, les concerts sont placés sous le signe de la diversité.

Entre Chapelier Fou et son monde irréel, le côté festif de NMB Brass Band et les KNX Crew toujours aussi déjantés, pas le temps de s’ennuyer !

Chapelier Fou débute son concert timidement, avec un public tout aussi timide que lui. Le terme Chapelier Fou ne va pas sans rappeler le petit personnage aussi excentrique qu’excessivement timide d’Alice aux Pays des Merveilles. Cet artiste l’est tout autant.

Seul sur scène avec ses platines et ses instruments, il produit des styles éclectiques, en allant de la musique d’ambiance à l’électro en passant par des sons psychédéliques.

Mais ce qui le rend si spécial est qu’il ressemble à un magicien. En effet, il crée véritablement sa musique devant nos yeux, ce qui nous permet au fur et à mesure des notes d’accéder à son univers hors du commun, et pourtant très personnel.

Sa méthode est plutôt originale : il boucle ses instruments (piano, violon et guitare) en direct et séquence ses morceaux lui-même, ce qui lui permet de vivre entièrement son concert. Et c’est précisément ce qui le fait devenir presque inaccessible pour son public. La musique est l’unique point de contact avec les spectateurs, et les échanges verbaux sont très rares.

Cela ne m’a pas empêchée d’être profondément touchée par la poésie de son monde, mais je peux tout à fait comprendre que certains n’aient pas réussi à rentrer dans cette atmosphère particulière. Quoi qu’il en soit, Chapelier Fou est un vrai personnage à part entière, que je vous conseille vivement de voir si vous êtes en quête d’une musique atypique.

Le concert change du tout au tout lorsque NMB Brass Band arrive sur scène. Ce groupe privilégie effectivement le contact avec son public et apparaît tout aussi énergique que ses chansons.

Les cuivres et les percussions donnent un air à la fois funky et hip-hop à leur musique, qui n’a rien à envier à leurs cousins allemands Mardi Gras Brass Band.

Mais ce qui est vraiment appréciable chez NMB Brass Band est que chaque artiste a sa place, malgré le côté désordonné de toute fanfare. Cela donne un effet très équilibré et agréable à écouter.

Le public est remotivé par l’énergie du groupe, qui cherche toujours à établir un contact privilégié avec les spectateurs, et à les faire participer activement au concert.

Mais NMB Brass Band ne m’a pourtant pas fait vibrer ce soir. Malgré leur côté très professionnel, je me suis sentie frustrée par la diversité de leurs styles, jamais poussés jusqu’au bout. Le hip-hop a, de mon point de vue, un peu cassé la festivité de leur musique.

De même, les NMB Brass Band ont besoin d’un public très soudé et motivé pour s’épanouir, ce qui n’était pas le cas de ce soir. Peu importe, le public est maintenant réchauffé et prêt à accueillir KNX Crew.

Les KNX Crew, bien connus sur la scène stéphanoise comme complètement loufoques et barjots, ont été à la hauteur de leur réputation ce soir. Acclamés par le public, ils entrent en scène un par un en faisant leurs fausses stars aux lunettes noires.

Peu après, ils se prennent pour des mouches dans l’une de leurs chansons (eh non, pas pour des caniches pour une fois !). Et à notre plus grande joie, le mec-qui-court et qui accomplit des exploits sportifs sur scène à chaque concert, court toujours !

Bref, l’ambiance est déjantée et le public en redemande, car les KNX plus qu’un concert, font leur spectacle.

Des sketchs servent d’introduction aux chansons, comme celui de la maîtresse et de ses élèves cancres qui, comme punition, doivent faire les chiens. Les chansons à l’humour dérisoire s’enchaînent sur fond d’électro hip-hop, et les 7 artistes distillent leur pêche à la salle, notamment en distribuant quelques petits verres de vin bien mérités.

Le final est explosif, entre les cotillons, la bougie d’anniversaire sur la guitare et les embrassades sur la bouche, KNX est fidèle à lui-même et se fait remarquer, comme à chaque fois. Si l’humour potache ne vous effraie pas, alors n’hésitez pas à courir vous détendre à l’un de leurs concerts qui sont, ça c'est sûr, totalement divertissants !

Vendredi prochain, le 2 octobre, ne manquez surtout pas la soirée Woodstock au Fil qui s’annonce encore plus loufoque ! Profitez-en pour venir déguisés !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Chapelier Fou
La chronique de l'album Scandale ! EP de Chapelier Fou
La chronique de l'album 613 de Chapelier Fou
Chapelier Fou parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Invisible de Chapelier Fou
La chronique de l'album Deltas de Chapelier Fou
La chronique de l'album Fuses EP de Chapelier Fou
La chronique de l'album Kalia de Chapelier Fou
La chronique de l'album ! de Chapelier Fou
Chapelier Fou en concert au Bataclan (vendredi 12 mars 2010)
Chapelier Fou en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (vendredi 16)
Chapelier Fou en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Chapelier Fou en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)
L'interview de Chapelier Fou (16 avril 2010)
L'interview de Chapelier Fou (avril 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Chapelier Fou
Le Soundcloud de Chapelier Fou
Le Bandcamp de Chapelier Fou
Le Facebook de Chapelier Fou
Le Myspace de NMB Brass Band
Le Myspace de KnX Crew
Le Myspace de Tatie Charby
Le Myspace de Dj Connasse

Crédits photos : Eric Ségelle (Toute la série sur Taste of Indie)


Lauriane Clément         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=