Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Giacomo sur les planches
Manufacture des Abbesses  (Paris)  octobre 2009

Récit écrit et interprété par Gilbert Ponté.

Avec "Giacomo sur les planches", Gilbert Ponté se livre à un exercice difficile, celui d'interpréter seul en scène toute une galerie de personnages. Eric Métayer avec "Un monde fou", s'était vu attribué un Molière en usant de ce procédé. Gilbert Condé maîtrise, lui aussi, parfaitement bien ses personnages, et par l'art des mimiques, des changements de voix, des différences d'attitudes corporelles, le spectateur n'est jamais perdu.

Les personnages de sa pièce sont parfaitement maîtrisés. "Giacomo sur les planches" est l'occasion de voir un immense numéro d'acteur. Mais pas seulement...

Il y a aussi une histoire, et un contexte social. Le petit Giacomo, fils d'immigrés italiens, vit en France dans une cité HLM. A la récréation, les enfants jouent à imiter les héros de série de l'époque, Zorro, Ma Sorcière Bien-Aimée, ou les héros de la vraie vie, celle qu'on voit au travers de la lucarne du poste de télévision en noir et blanc. Au fur à mesure que la pièce se déroule, Giacomo est initié par une partie de son entourage à la littérature et au théâtre. Au final, il jouera Scapin pour la fête de son école, son premier rôle.

La force du texte est de ne pas rester dans l'évocation nostalgique d'une période, mais de réussir à peindre le contexte social et politique de l'époque. Car l'après-mai 68, pour Giacomo, ses parents et leurs amis, dans la France de Pompidou, ce n'est pas celle du flower power, c'est celle grisâtre des ouvriers qui rêvent d'une évolution sociale pour leurs enfants, c'est celle du début de la société de consommation qui doit permettre aux travailleurs de gagner du temps, c'est l'avènement de la voiture individuelle et de l'électroménager. C'est aussi l'arrivée de la télévision comme fenêtre sur les évènements dans le monde. Gilbert Ponté rappelle tout cela avec justesse. Il ancre les dialogues et les motivations de ses personnages dans un contexte qui donne une grande cohérence au déroulé de sa pièce et à l'évolution psychologique de ses personnages. Son petit Giacomo est un enfant de cette époque-là.

Mais il reste avant un enfant qui découvre le monde qui l'entoure, le monde des adultes, un monde qui cherche à l'obliger à se conformer à un avenir de cadre moyen, plutôt que de lui permettre de poursuivre ses rêves de devenir acteur, "comme Terzieff". Cette période charnière de l'enfance de Giacomo est évoquée avec finesse et beaucoup de poésie. La mise en scène de Stéphane Aucante, qui par images ou par illustrations sonores, invite les non-conformistes de l'époque, Joe Cocker, Polnarreff, Jimmy Hendrix, Patty Smith... souligne avec sobriété l'évolution psychologique du personnage central.

Cette pièce, deuxième volet d'une trilogie, peut se voir de manière complètement indépendante des autres. Le spectateur en ressort époustouflé par la performance d'un acteur exceptionnel, et sous le charme d'un texte à la fois poétique et vrai.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du spectacle "Giacomo, l'enfant de la cité"


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=