Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wilco
The Album  (Nonesuch Records)  juin 2009

Les gars du groupe Wilco ont certainement manquer d'ambitions à un moment donné, il leur aura aussi manqué un ou deux titres forts, un son puissant et reconnaissable, une aura, un look peut être.

Aux states, ils n'ont pas suivi l'autoroute traçée par le rock indé des Nirvana, Pearl Jam, Nada Surf, Eels....mais plutôt des routes sinueuses, variées, techniques, où se dessinent des structures et influences rock diverses.

Pop sympathique et travaillée, à l'image de l'album Summerteeth, expérimentations sonores, telles la bombe "Impossible Germany" (ndlr : sur Sky blue sky), génial morceau de guitares expérimentales (entre solos lunaires années 80 à la Dire Straits et blues transformé à la Rory Gallagher) classic rock barré à la Beatles ("I''m the man who loves you" (ndlr : sur Yankee Hotel Foxtrot), ou ballade tranquille planante ("Jesus etc." sur Yankee Hotel Foxtrot)..

Le cru dont nous allons parler repose plus sur des compos moins fouillées, moins barrées, plus pop facile mais néanmoins très efficace.

Avant d'attaquer, petite pensée pour Jay Benett, ancien guitariste de Wilco, mort récemment.

Ça commences par "Wilco (the song)" morceau imparable, sorte de balade rock indé dotée d'une rythmique et d'effets de guitares variées très proches de blur (en particulier l'excellent "Coffe and tv").

"One wing" joue un peu plus la carte mélancolique, naviguant entre accords de guitares plaintifs tout d'abord, et guitares hurlantes et saturées.

"Bull black nova" est assez étonnant par rapport à l'ensemble des compos de ce riche album. Oubliée la mélodie soignée, Il pourrait faire partie du répertoire d'un Eels, très rock, destructuré, un faux tempo au piano, de la guitare dans tout les sens et n'hésites carrément pas à s'aventurer dans des courbes dangereuses et tendues à la Sonic Youth, en regard de l'ambiance bruitiste des guitares dans le final.

Bien agréable balade folk que ce "You and I", chanté en duo (l'autre voix est la canadienne feist), qui conjugue un rythme cool à la gratte et de douces notes au synthé.

probablement le morceau de l'album, "You never know" est de ces morceaux jouissifs, rare aujourd'hui (caractéristique d'un McCartney ou d'un REM), qui vous foutent la banane. Prenez une mélodie simple au piano et à la guitare, soupoudrez quelques coeurs derrière, un ou deux sons rigolo au synthé, et vous obtenez une recette pop qui vous reste en tête toute la journée.

"Country disappeared" est une douce mélodie au piano à la Lennon, parsemée d'accords de guitares planantes, et de cordes discètes.

On pourra finir sur ce "I'll fight" qui dans un style assez country rock -orgues simple, steel guitare- vous reste encore bien en tête.

On se l'accorde, sûrement pas l'album le plus talentueux ni le plus innovant du groupe, mais àprès tout, c'est aussi la marque des grands groupes de juste d'adonner à des mélodies pop et folk, simples, qui font mouche, à l'image de simon and gardfunkel ou des belle and sebastien par exemple.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Down with Wilco de Minus 5
La chronique de l'album Kicking Television - Live in Chicago de Wilco
Wilco en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)

En savoir plus :
Le Myspace de Wilco


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=