Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Miossec
Finistériens  (PIAS)  septembre 2009

Si la pochette de Finistériens n'a vraiment rien d'exceptionnelle, un détail marque néanmoins : l'expression et l'orientation du visage de Miossec m'ont de suite fait penser à un faciès très Bashung, l'un des guides du breton. Est-ce à dire qu'il y a du Bashung sur Finistériens ? Toujours est-il que malgré le titre, Christophe n'a absolument pas essayé d'injecter des instruments folkloriques bretons dans ce nouvel opus, juste qu'il s'est entouré de Yann Tiersen, entre finistériens quoi !

D'emblée, "Seul ce que j'ai perdu" est une ballade folk au départ, bien arrangée, sur laquelle Miossec pose une voix sensible et équilibrée à la fois. Elle mue rapidement en une sorte de trip-hop cosmique au synthé sur une ambiance bien prenante. La fin de cette entame – un peu courte – m'amène à imaginer un album riche, bien produit, bien travaillé, un truc envoûtant à la Fantaisie Militaire. Malheureusement, cet emballement sera de courte durée au sortir de ce "Seul ce que j'ai perdu", l'un des meilleurs efforts de l'album.

Effectivement, l'enthousiasme retombe bien vite sur "Les joggers du dimanche", morceau assez léger, tant musicalement – mélange de cordes et accords de guitares pas transcendants – que sur le texte, pas pertinent pertinent. Les choses s'améliorent franchement sur "Les Chiens de paille" (la patte Tiersen y est énorme), belle écriture sur le monde du travail, soutenue par une douce mélodie au piano, simple mais prenante. Le chant de Miossec y est encore fluide et émouvant.

"A Montparnasse" est pour moi l'un des titres les mieux composés de l'album. Il évoque une rupture amoureuse (thème récurrent chez le Brestois), terriblement bien construit, où chaque instrument vient s'ajouter progressivement, piano en rythme d'abord, puis batterie bien présente, bons riffs de guitare ensuite, pour finir dans un ensemble de sons barrés, bien tripants.

A l'image de cet album en dent de scie, les deux morceaux qui suivent sont un peu décevants, moins d'intensité sur "CDD", sorte de bilan sur une vie de couple, pas franchement optimiste, musicalement un peu décevante. "Nos plus belles années", avec d'agréables arrangements de cordes, ne décolle pas non plus. A la moitié de l'album, histoire de stopper la comparaison, le mélange de cordes-piano-guitare et synthé derrière Miossec est encore très loin de la maîtrise du groupe qui accompagnait le divin Bashung.

Même si un peu de rock fait du bien sur ce "Jésus au PMU" bien rythmé, assez accrocheur sur les guitares et ses bruits cosmiques tout autour, tout cela est de courte durée sur un sujet qui me laisse perplexe, n'ayant pas tout compris. Bonnes guitares, bonne ambiance de claviers hypnotiques sur "Haïs-moi", dont on se dit qu'il serait bien taillé pour du live. Beau mais triste morceau que "Fermer la maison", sur lequel il manque quelque chose de vraiment poignant, point de mélodie marquante.

Enfin, force est de reconnaître que "Loin de la foule" est très réussie, montée progressive en intensité sur des ambiances de guitares planantes saturées et de cordes stridentes. Miossec y chante encore admirablement bien. L'album s'achève sur une très belle ballade ("Une fortune de mer"), doux piano accompagné de sons aux synthés très sombres et oppressants, dans une ambiance qui fout le bourdon.

Bilan : difficile de trouver les atouts de ses prédécesseurs sur ce septième effort, loin de l'épuré et écorché Boire, franchement moins populaire que A prendre, pas la profondeur de L'Etreinte, il manque à ce Finistériens de la force, de l'intensité, à l'image de Miossec qui a, certes, gagné de la maîtrise et du grain sur sa voix mais perdu en rage.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'étreinte de Miossec
Une 2ème chronique de l'album L'étreinte de Miossec
Miossec parmi une sélection de singles (mai 2007)
La chronique de l'album Brest of (Tout ça pour ça) de Miossec
La chronique de l'album Chansons Ordinaires de Miossec
La chronique de l'album Ici-bas, ici même de Miossec
La chronique de l'album VKNG - Jeanne Added - Miossec de Festival Rock en Seine 2015 - Vendredi 28 août
Miossec en concert à Port de Commerce (30 juillet 2004)
Miossec en concert au Vauban (6-7-8 décembre 2004)
Miossec en concert au Festival Du Bout Du Monde 2006
Miossec en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
Miossec en concert au Festival Le rock dans tous ses Etats 2007 (vendredi)
Miossec en concert à La Cigale (dimanche 25 octobre 2009)
Miossec en concert au Bikini (mercredi 25 novembre 2009)
Miossec en concert au Grand Mix (vendredi 7 octobre 2011)
Miossec en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Miossec en concert au Fil (mercredi 17 octobre 2012)
Miossec en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Vendredi
L'interview de Miossec (février 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Miossec
Le Myspace de Miossec
Le Facebook de Miossec


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=