Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La tête vide
Théâtre de l'Aquarium  (Paris)  novembre 2009

Comédie dramatique de Raymond Guérin, mise en scène de Gilles Chabrier, avec Eric Challier, Muriel Coadou, Nathalie Ortega et Frédéric Hulné.

La pièce commence dès l'entrée du spectateur dans un espace arrangé pour l'occasion. Autour d'une scène carrée noire, sont disposées 3 rangées de bancs sur chaque côté du carré. Sur chaque côté, derrière et légèrement au-dessus des bancs, un écran, divisé en 8 carrés, sur lequel des gros plans de visages fermés d'hommes, de femmes et d'enfants, sont projetés.

Lorsque les lumières s'éteignent, deux films sont projetés en même temps. Il s'agit des protagonistes d'un drame, ils témoignent avoir retrouvé les corps enlacés d'un homme et d'une femme, morts par balle, près d'un étang.

Le décor est planté. Les comédiens se présentent, celui-ci est le propriétaire du terrain, celle-là l'enquêtrice, ceux-là joueront les rôles des amants pour la reconstitution de la scène de crime.

Les éléments retrouvés à proximité des corps, pris dans des blocs de glace, sont disposés autour de la scène.

Les discussions s'engageront alors sur les motivations de ce qui semble être le meurtre de la femme puis le suicide de son amant. Couple illégitime, lui huissier austère, elle connue pour ses conquêtes multiples, comment en sont-ils arrivés à cette situation extrême? Que s'est-il passé dans leur tête?

Au fur à mesure des conversations, les esprits s'échauffent, chacun se projetant dans la peau de l'amant, de la maîtresse, de la femme trompée..


En tant que spectateur, devant cet OTNI (objet théâtral non identifié), on ne peut s'empêcher de se poser la question de l'utilité de la débauche de moyens utilisés : projections continues, installations sonores, une scène qui se remplit d'eau comme par magie pour illustrer l'étang, des projections de mots (à l'envers) sur le corps nu d'Eric Challier... Toute cette technique sert-elle le propos? A-t-elle un lien directe avec l'histoire qui nous est racontée?

Certes l'histoire des amants se déroule dans un petit village, sous le regard de chacun. Certes, chacun en aura sa propre interprétation. Certes, les voix se mêlent, chacun y allant de son anecdote, rendant la compréhension de l'acte difficile. Certes, les protagonistes qui ont approché les amants ont subi un trauma qui influencera leur vie en raison de la violence de l'acte et du mystère qu'il renferme.... Mais le jeu des acteurs ne suffit-il pas à nous faire comprendre cette situation? D'autant que les acteurs se montrent excellents, en particulier Muriel Coadou et Eric Challier .

D'aucuns verront dans cette mise en scène une certaine modernité dans l'art de présenter les évènements périphériques à l'histoire. D'autres auront une impression de poudre aux yeux.

Si l'on veut y voir une approche moderne, il est alors à déplorer qu'elle soit mise au service d'un texte aux connotations souvent archaïques dont le principal propos consiste à stigmatiser la femme dans le rôle d'une Ève tentatrice, d'une démone ou d'une sorcière. Mais peut-être ne s'agit-il que des propos des différents protagonistes qui gravitent autour du drame.

En conclusion, même si la performance des acteurs est impeccable, les autres aspects de la pièce feront réagir les spectateurs de diverses manières selon leur sensibilité ou l'interprétation qu'ils donneront du texte et de la mise en scène.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=