Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Phantom and Ghost
To Damascus  (Mute / Labels)  mars 2004

La pop allemande n'est certainement pas la plus connue. Et je dois reconnaitre que quand j'ai reçu le cd promo de Phantom & Ghost j'ai très longtemps repoussé le jour où j'allais le mettre sur ma platine.
Mais comprenez moi... Déjà le nom.. Fantôme et Fantôme en français ... ou plus exactement spectre et fantôme diront les puristes ... soit... un nom de groupe gothique de troisième zone à priori.

Le titre de l'album n'est guère plus engageant : To Damascus. Titre évoquant autant la célèbre ville syrienne que des contrés inconnus transylvaniennes aux pratiques peu communes, voire carrément tendance messe noire. En tout cas, c'est à ce genre de groupe metalo-bruyant que j'ai pensé en recevant ce disque.

Cela étant, poussé par ma curiosité et mon conscience "profesionnelle" j'ai quand même écouté ce disque et bien m'en a pris.

Car là où l'on pourrait attendre des guitares saturées et des décibels à outrance enrobants un chant gueulard à peine discernable on tombe en fait sur une électro plutôt soft et à tendance pop / new wave surprenante par les temps qui court.

En effet avec les deux compères Dirk Von Lowtzow et Thies Mynther (ah ben oui ce sont des allemands hein ...) nous rapprochent plus de Soft Cell que de Ramstein et c'est tant mieux.

Assez éclectique cet album est composé de plusieurs parties pas forcément nettement tranchées et parfois même au sein d'une même chanson .

Ainsi le "To Damascus" d'ouverture est assez sombre et cold wave, pas très loin de Dead can dance dans l'esprit, alors que le syncopé "Born with a nervous breakdown" dans un style plutôt Section 25 très à la mode en ce moment, est taillé pour les pistes de danse.

"St Lawrence" nous change encore totalement d'univers puisque ce morceau quasi acoustique et superbe nous promène sur les terres de Sophia. Autrement dit dans une sorte de mélancolie grave mais accueillante ...

Courte récréation pour repartir de plus belle sur les terres 80's de la new wave avec "My secret Europe" et son rythme synthétique totalement ringard et donc parfaitement à la mode !

Mais Phantom & Ghost est un groupe assez joueur ainsi "Laudanum", plus sombre et plus calme casse un peu le rythme avant que "Sticky Paws" et surtout le tubesque "Thanks god it's judgement day" remette définitivement l'ambiance avec ses synthétiseurs discrètement désuets, pour finir sur un "Nothing is written" appaisé et très pop pas très loin du Pulp des beaux jours ...

To damascus est un disque peut être moins annodin que l'on pourrait le croire car il représente une sorte d'almanach de la new wave des années 80 à nos jours en moins de 10 titres. Une performance qui comme c'est le cas pour Electrelane, donne envie de ressortir ses vieux disques... mais pas au détriment de celui ci, qui malgré ses 20 ans de retard constitue un bon point d'entrée dans la musique de Marc Almond et autre quadra trop vite catalogués "has been".

 

 

David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=