Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Poliakoff - Boulatov - Rabine - Yankilevski
Musée Maillol  (Paris)  Du 9 novembre 2009 au 31 janvier 2010

Le Musée Maillol rend hommage à l'amour de l'art et l'oeil affûté à sa fondatrice Dina Vierny, récemment décédée, avec deux expositions consacrées à des peintres d'origine russe, comme elle, et dont elle a su très tôt, voire la première, discerner le talent avant qu'ils n'acquièrent une renommée internationale.

Expositions qui permettent également un focus sur les collections permanentes et pour lesquelles Bertrand Lorquin, conservateur du musée, a décidé de présenter “ses” oeuvres phares.

Tout d'abord avec en sous titre de "Parcours d'une collectionneuse" sont présentées les toiles de Serge Poliakoff, peintre français d'origine russe né en 1900, maître de l'abstraction devenu une figure phare de l'Ecole de Paris.

Dina Vierny fut la première à exposer à Paris en 1951 ses toiles dans lesquelles elle trouvait "une chaleur humaine teintée d'un mysticisme auquel s'ajoutent la richesse de la matière, la beauté picturale des formes et des couleurs".

Les compositions de Serge Poliakoff se présentent comme des variations récurrentes de formes colorées imbriquées à la manière d'un puzzle à géométrie variable qui se concentrent souvent au cœur de la toile et créent une force d'attraction intense qui aspire l'attention et le mental de celui qui regarde.

A l'étage, une mini-exposition collective "Boulatov - Rabine - Yankilevski" réunit des oeuvres de la fin des années 70 de trois peintres de la génération suivante qui émergea en Russie soviétique et qui étaient bannis de tout accès à la représentativité en raison de l'étiquette "art dissident" qui leur était accolée. Trois peintres représentatifs des mouvements forts de cette période.

Dina Vierny les découvrit en Russie lors de ses voyages dans les années soixante et organisera dès 1973 une exposition intitulée "L’Avant-garde russe à Moscou".

Pour Oscar Rabine, qui fut l’un des organisateurs d’une fameuse exposition en plein air le 15 septembre 1974 entièrement détruite par les bulldozers soviétiques, qui se considère comme un peintre du pop art russe et dont le Musée Maillol possède la fameuse toile "Le passeport", la vie quotidienne dans sa ville de Lianozovo, creuset du groupe dissident éponyme qui oeuvra principalement sur l'esthétique de la misère, est sa source principale d'inspiration.

La matière est épaisse, la touche expressionniste et le trait burlesque dans la campagne engluée dans une neige sale sous un ciel de plomb dont les seules âmes qui vivent sont un chat et la Vierge noire ("Icône, maison et chat").

Immeubles témoins de l'architecture soviétique avec l'immeuble blafard et anonyme du peintre sur lequel il appose son portrait et ceux de sa famille ou ode à la mythique vodka Stolichnaya sur fond de gratte ciel stalinien ("Stolichnaya").

Virement à 180 degrés avec une autre branche dissident, celle du groupe Boulevard Sretensky qui oeuvrait à Moscou.

Erik Boulatov, dont le Musée Maillol possède également une toile emblématique, un autoportrait dont la facture évoque Magritte ("Autoportrait"), constitue un des représentants du conceptualisme moscovite qui érige l'art en instrument critique.

Si certaines oeuvres de cette époque sont proches du Sots Art, avec des toiles qui détournent ironiquement les fondamentaux soviétiques ("Entrée", "Attention"), d'autres sont nettement inspirées du suprématisme des années 20 ("Horizontale II", "Diagonale I", "Horizontale I").

Autoportrait également avec Vladimir Yankilevski, fut expulsé de la scène culturelle officielle en 1962 suite à sa participation à l'exposition célébrant le 30ème anniversaire de l'Union des peintres de Moscou.

Post-moderniste qui appartenait au groupe Boulevard Sretensky, il a fait de l'autoportrait une thématique récurrente (série des "Variations")

dans laquelle l'abstraction se conjuge avec un certain surréalisme.
 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Maillol

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée Maillol


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=