Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La fin d'une liaison
Studio Casanova  (Ivry)  décembre 2009

Comédie dramatique de Allain Mollot d'après le roman de Graham Greene, mise en scène de Alain Mollot, avec Joan Bellviure, Yola Buszko, Jean-Philippe Buzaud, Frédéric Chevaux et Emmanuel Depoix.

"Lorsqu'une femme occupe vos pensées toute la journée, on ne devrait pas, par surcroît, rêver d'elle la nuit.", "Je croyais faire la chronique d'une haine, mais la haine s'est effacée." Telles sont les pensées qui hantent Bendrix, le personnage interprété par l'impeccable Emmanuel Depoix.

"La fin d'une liaison", d'après le roman de Graham Greene, est l'histoire de la jalousie d'un homme envers son ancienne maîtresse, qui l'a quitté sans un mot d'explication. Il n'est pas jaloux du mari, mais des possibilités qui s'offrent à cette femme. L'incompréhension le rend fou au point d'engager un détective privé deux années après leur dernière rencontre, soit-disant pour aider le mari à découvrir si elle a une liaison.

La mise en scène est sobre ; quatre chaises, un fauteuil, un bureau, 4 paravents. Les paravents sont mobiles, modifiant la disposition de la scène. Sur ces paravents noirs, des projections, noires et blanches, qui par un jeu d'ombres chinoises créent de nouveaux lieux de décor : Une chambre, un jardin, un salon... La mise en images de Pierre Lescot permet une scénographie à la fois simple et pleine de symbolique entre la part d'ombre et de lumière de l'histoire et de ses protagonistes.

Cette pièce, par la mise en scène d'Alain Mollot, est d'une fluidité absolue. Le narrateur revient aux débuts de la liaison, puis cherche à reconstruire ce qui s'est déroulé les années précédentes afin de trouver une explication à la fin de cette histoire passionnée qui l'obsède. C'est avant tout la preuve qu'une bonne pièce se construit d'abord autour d'un bon texte, de bons acteurs et d'une mise en scène au rythme de l'histoire. Aucun besoin de poudre aux yeux.

Les acteurs ont de vraies gueules de théâtre. Outre Emmanuel Depoix, déjà cité, les deux autres acteurs principaux, Yola Buszko, dans le rôle de Sarah, la femme adultère, et Frédéric Chevaux, dans celui du mari qui fait subir à son épouse la tyrannie du faible, sont eux aussi parfaits.

L'histoire est universelle, une histoire d'amour, de passion, de séparation, de couple qui s'ennuie... Selon qu'on s'identifie à tel ou tel personnage, chacun y trouve une part de vécu. Le décalage des personnages dans les étapes du deuil de cette fin de liaison, les mêmes que les cinq étapes du deuil - le choc, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation -, provoque des situations dans lesquelles certains personnages, proches du pathétique, prêtent même à rire.

Enfin, on retrouve vers la fin de la pièce, certaines des obsessions de Graham Greene sur la religion catholique, ses doutes quant à sa foi, comme la marque de la patte de l'auteur du drolatique "Notre agent à la Havane" ou de l'intrigant "Agent Secret".

Cette pièce va prochainement tourner dans plusieurs salles de la banlieue parisienne, il serait dommage de ne pas se laisser porter par ce moment de théâtre simple, fin et puissant.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=