Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Féline
La Féline EP  (Haute Félidée / Believe)  novembre 2009

Ca commence comme un inédit d’Ennio Morricone pour Sergio Leone, guitare surf aigrelette chevauchant de grands espaces désolés. Ca se poursuit par une évocation du "Mystery Train" (dernier 45 tours Sun de Presley), couplets frenchys enlacés au fier refrain anglais… Et le nom du groupe est un clin d’œil au célèbre film de Jacques Tourneur, le plus américain de nos réalisateurs.

Malgré ces références US, les musiciens de La Féline savent se tenir à distance de toute considération "puriste" : pas besoin d’enregistrer à Nashville pour évoquer un quelconque grand Ouest. Leurs influences western sont post-modernes, digérées par l’histoire de l’Art : Amérique à la Jarmush ou Lynch, mythes réappropriés avec une sensibilité européenne, sans décorum graisseux typique – drapeau sudiste, Stetson et tout le toutim.

Chaleur des guitares folk rafraîchie à l’ombre des home studios… la musique du groupe est transfrontalière et passe bientôt à autre chose : les titres suivant se font un peu plus électroniques, entre synthés vintage d’un Laurent Sinclair (clavier historique de Taxi Girl) et nappes cotonneuses d’une BO de Sofia Coppola (Sébastien Tellier, Air).

La voix d’Agnès Gayraud a des inflexions qui rappelent Natacha Tertone ("Le Grand Déballage") ou Armelle Pioline (du groupe Holden). Elle se revendique de Kate Bush, mais s’avère encore trop timide pour rivaliser… Un peu noyé dans le mix actuel, son chant gagnerait à être mieux assumé : il ne faut pas avoir honte des voix ténues ; surtout lorsque celles-ci ont de bonnes mélodies à se mettre sous la dent ! (Note : dans certaines vidéos disponibles sur son Myspace, on l’entend chanter plus distinctement, et c’est très réussi).

Sur une page web qui leur est consacrée, on trouve cités comme influences à la fois le "Jezebel" de Gene Vincent… et Gorgio Moroder ! Ou bien, en grand écart encore plus bizarroïde : Colette Magny et Prefab Sprout. Si la pose est connue – refuser une quelconque étiquette – la musique n’a pas besoin de tels chichis : il perce derrière tout ça assez de singularité pour ne pas s’encombrer de ces milliards de références.

L’intitulé des titres, chantés en deux langues, dit encore cette versatilité d’inspiration : passant d’un "Mystery Train" à "Superman", saluant les "Three Graces" et finissant par un clin d’œil au "John McCabe" du film d’Altman… Tout cela part un peu dans tous les sens, mais c’est un pêché de jeunesse d’autant plus vite pardonné… que les chansons sont bonnes, et s’impriment durablement dans le cervelet.

Malgré une configuration réduite à 3 musiciens, l’univers de La Féline propose une multitude de pistes intéressantes, et l’on a hâte d’entendre ce que le groupe offrira, lorsqu’il aura canalisé son inspiration. Dans sa version téléchargeable, le EP est d’ores et déjà augmenté d’un bel inédit en français, plus quelques remix pour allonger la sauce… en attendant le LP.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Wolf & Wheel EP de La Féline
La chronique de l'album Adieu L’enfance EP de La Féline
La chronique de l'album Adieu L’enfance de La Féline
La chronique de l'album Triomphe de La Féline
La chronique de l'album Royaume EP de La Féline
La chronique de l'album Vie Future de La Féline
L'interview de La Féline (16 décembre 2010)

En savoir plus :
Le Myspace de La Féline


Nicolas Brulebois         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Féline (16 décembre 2010)


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=