Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Féloche
La Vie Cajun  (Naïve)  janvier 2010

ll est difficile de définir la musique de ce Féloche fantasque (il a fait partie d'un groupe de punk russe dans les années 90, c'est pas un triste), globalement joyeuse en tout cas.

L'univers qu'il propose sur ce premier album, en compagnie de ses deux compagnons, à l'accordéon et à la contrebasse, (lui est une brute de la mandoline) est fait d'une bonne dizaine de morceaux de 3 à 4 minutes, un ensemble délirant, foutraque, déroutant, fait de sons bizarroïdes, mélange de douce electro et world music, instruments traditionnels – mandoline bien en avant – et samples rigolos (comme ça, ça laisse perplexe me direz-vous). Tout cela semble hérité un peu des Dionysos – en moins rock ici – mais pas que.

Si je mets de côté l'aspect un peu primaire et léger des textes – par moment, c'est un peu n'importe quoi, il fait son Gotainer – force est de constater que musicalement, je me suis laissé charmer par la tambouille revigorante, fraîche, ludique et cartoonesque de Féloche.

Ça commence avec "La Vie Cajun", entre délire sonore à la "Yellow Submarine", bruitages cartoonesques façon "Proxima Estacion Esperanza" de Manu Chao sur une base d'instruments traditionnels et folkloriques d'antan (mandoline, accordéon...). Il est vrai que cela a une petite connotation Cajun, (il manquerait un banjo et un harmonica pour que ce le soit à fond).

"Darwin avait raison" est très étonnant avec son tempo tranquille à base de synthés, guitares et doux riffs à la mandoline, comme un mélange de modernité et d'instruments du passé. Nouvelle direction sur "Eh toi !", ces violons virevoltants nous font voyager dans les folklores de l'est, tsigane et yiddish. Sur les textes, on va dire que c'est drôle, caustique, sans prise de tête.

"Dr John Gris - Gris John", hommage évident à ce grand pianiste blues/rock'n'roll, mélange des voix samplés, des bidouilles et sons electro mêlés à la mandoline, et un feu d'artifice de piano et contrebasse à la fin sur fond de voix enregistrée du Dr John. L'une des très bonnes rejouissances de l'album.

Avec "Emilie", ballade un peu mélancolique parlant des errances d'une certaine Emilie la nuit, Féloche sait aussi faire des morceaux moins bordéliques, un peu plus écrits. Le genre musical change une fois de plus, cap sur une sorte de trip d'electro blues.

"Bon appétit Shaman" est une bonne curiosité, entre blues (harmonica lointain), funk (la voix de Féloche à la Prince) et trip hop arabisant (des percus un peu electro). Diffilement définissable donc mais bien tripant et hypnotisant.

Alors que "Tous les jours" navigue encore entre folklore des pays de l'est et blues Cajun, très riche en instruments, trois minutes après voilà "Reste avec moi", sacré délire entre incursion du hip-hop (l'impression d'entendre les voix samplés des gamins de Kris Kross) et instruments traditionnels.

"Jette les gants", peut-être pas le morceau le plus marquant de l'album, dévoile une petite ambiance funk. Cette galette fraîche, spontanée, tripante, se clôt sur "Entre nous", où les styles s'entrechoquent une fois de plus, un zeste de funk, un brin de piano-bar, des arômes de musique trad de l'est, une pincée de cajun...

Bref, très bon tout ça, ce mélange de sons d'hier et d'aujourd'hui. Chopez vite un casque et écoutez-moi ce truc inclassable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Chimie vivante de Féloche
Féloche en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
Féloche en concert à La Boule Noire (mercredi 27 janvier 2010)
Féloche en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (mercredi 14)
Féloche en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - dimanche
Féloche en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 23 juillet 2010)

En savoir plus :
Le Myspace de Féloche


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=