Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Blonde Redhead
Misery is a butterfly  (4AD)  avril 2004

La première fois que j’ai entendu cet album, un frisson m’a parcouru le dos. Puis j’ai eu envie de rejoindre la lumière, le soleil, sortir au grand air. Embarquer un lecteur de CD portable, ce disque Misery is butterfly, une monographie de Nicolas de Staël et me jeter sur un gazon bien frais pour dévorer tout cela.

Mais voilà. Coincé entre mes quatre murs, je ne peux pas aller bien loin. Du coup, je m’assoie, ferme les yeux – je ne les rouvre que pour compulser les paysages méditerranéens tels que les perçoit de Staël dans le recueil que j’ai extrait de la bibliothèque – et j’écoute.

Et ce que j’entends tout au long de cet album est merveilleux, unique, presque irréaliste. Une musique fantastique, chaude, épaisse envahit mes songes alors que la voix sexy de Kazu Makino m’inspire d’autres pensées, plus sensuelles, moins tranquilles celles-là mais tout aussi douces et envoûtantes.

Etrangement quand j’entends "Magic Mountain" (neuvième titre de l’album), je me jette sur mon magnétoscope, farfouille parmi la pile des cassettes vidéo et m’empresse de placer "Histoire d’O" dans le lecteur.Sais pas pourquoi...(je n’explique toujours pas mon geste.)

... mais les images, fantomatiques, romantiques et érotiques que je vois alors (j’ai coupé le son) s’accordent très bien avec les reproductions de De Staël et les prodigieuses sonorités des Blonde Redhead.

Oui voilà cet album est presque sensuel, presque érotique. Hum ! Bon, je descends de mon nuage...

Les Blonde Redhead ont fait du chemin depuis Melody of Certain Damaged Lemons sorti en 2000. L’attente a été longue, notre patience commençait à atteindre ses limites mais – ô sublime – Misery is butterfly vient récompenser notre endurance. C’est un véritable plaisir, inédit à ce jour, que d’entendre des titres comme "Elephant Woman" qui atteint des sommets (et ce n’est que le premier titre !), comme "Misery is butterfly" ou "Falling man".

Délaissant les ambiances bruyantes, les différents sons (cordes, guitares, électroniques, batterie...) fusionnent, se lient, forment une trame qui s’évapore à la fin de chaque titre. Une osmose est créée. Tous les instruments et les voix (Amedeo Pace et Kazu Makino) trouvent leur place : rien de superflu ici.

En plus, le tout est emballé dans un packaging terrible, original et luxueux tout à fait dans la ligne 4AD.

Misery is butterfly est un bijou, une merveille. Appelez cela comme vous voulez : de l’avant-garde noisy, de la pop baroque expérimentale…Je m’en fiche. Je sais seulement que cet album est le meilleur que j’ai écouté en 2004, et peut être même depuis 2003.

Et de loin.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 23 de Blonde Redhead
La chronique de l'album Penny Sparkle de Blonde Redhead
La chronique de l'album Barragàn de Blonde Redhead
La chronique de l'album Masculin Féminin de Blonde Redhead
Articles : Photos Blonde Redhead et Girls in Hawaii - La Route Du Rock
Blonde Redhead en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Blonde Redhead en concert au Festival Primavera sound 2007 (vendredi)
Blonde Redhead en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Vendredi)
Blonde Redhead en concert au Bataclan (17 avril 2008)
Blonde Redhead en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
Blonde Redhead en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
La conférence de presse de Blonde Redhead (août 2004)


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=