Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Prague sous la pluie qui passe et qui sourit
Théâtre du Marais  (Paris)  mars 2010

Spectacle écrit et mis en scène par Jean Bois, avec Jean Bois et Dominique Constantin.

Jean Bois, auteur, comédien et metteur en scène, présente un nouveau spectacle boutiqué à l'ancienne rien que par ses petites mains, intitulé "Prague sous la pluie qui passe et qui sourit" qu'il ne faut absolument pas rater et totalement indispensable pour tous ceux qui aiment le théâtre et les fables pour grandes personnes.

Ces six fables ou tragi-comédies ou poèmes surréalistes, à la fois balades sans destination destinées à conjurer la réalité et ballades échevelées pour croire au merveilleux, à l'écriture virevoltante qui a la coquetterie de paraître simple et évidente et qu'il faut déguster avec une curette à coquillage pour y dénicher les pépites sémantiques, entraînent le spectateur au théâtre, au cabaret, au cirque et au music-hall pour le plaisir des yeux et du cœur.

Ca commence avec Jacky Jack, vieux crooner sur le retour en tournée à Mézidon Saint-Sauveur qui a tout de suite reconnu la belle dame en noir qui l'attend dans sa loge et se termine avec les papy et mamy gâteaux et gâteux qui reçoivent leur petit-fils ("Très chers tous deux").

Entre temps, le vieux loup de mer qui n'a plus depuis belle lurette le pied marin se coltine avec sa sirène éthylique ("La mirène et le sarin"), l'aveugle joueur d'orgue de barbarie se laisse berner par une veille fleur de bitume qui rêve d'être une jeune fille de bonne famille ("L'aveugle et la putain") tout comme le loup beau loulou par la chèvre de Monsieur Seguin et une veille dame vient déposer plainte contre son ange gardien.

Sur scène, Jean Bois, présence magnétique comme le regard de jais, qui s'écrit des rôles à la mesure de ceux qu'il rêvait de jouer et dit-il "qu'il ne serait venu à personne l'idée de me propose" et sa compagne de toujours, Dominique Constantin, sublime, à la diction et au phrasé éblouissants, font coexister le cocasse et l'horrible, le poétique et l'humour noir, la folie et le pathétique, le jubilatoire et le chant du désespoir.

Du grand art, assurément. Et Prague alors ? Et bien il fallait suivre !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du spectacle "C'était moi"


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=