Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pavement
Quarantine the Past : The Best of Pavement  (Domino / PIAS)  mars 2010

C'est un lieu commun de dire que les Velvet Underground font partie des plus grands responsables de l'apparition de nouveaux et importants groupes pop/rock tout au long des années  70, 80 et 90. Bien qu'ils s'insèrent clairement dans la liste des héritiers spirituels de Lou ReedJohn Cale et compagnie, les Pavement ont été eux-mêmes les inspirateurs et instigateurs de la constitution de beaucoup de projets musicaux depuis le début de leur activité, en 1989. Leur relation bipolaire avec les guitares et l'ambiguïté schizophrénique de la "non-voix" de Stephen Malkmus ont trouvé des reflets dans le son de groupes comme Radiohead et les Strokes.

Tout ce discours pour souligner le fait que les Pavement appartiennent intégralement à la lignée la plus noble du Rock, avec des ascendants et descendants qui ont une place dans leur panthéon, et ayant signé quelques albums qui ont marqué leur temps, leur génération. C'est la raison pour laquelle je trouvais incompréhensible qu'il n'ait encore été éditée aucune anthologie qui pourrait donner une idée, à ceux qui ne les connaissaient pas, de ce qu'ils étaient. Quarantine the Past : The Best of Pavement vient finalement combler cette lacune et, parce qu'une bonne nouvelle ne vient jamais seule, pour promouvoir ce lancement, le groupe va se réunir à nouveau en 2010 pour une tournée mondiale (la dernière ?). Après s'être investis à titre individuel dans quelques projets musicaux intéressants (Spiral Stairs, Stephen Malkmus & Jicks), les Californiens se remettent à nouveau ensemble pour répandre de la magie sur la scène.

Pour revenir à Quarantine the Past, on y trouve une curieuse concentration d'une majorité de chansons provenant de trois des cinq albums studio que les Pavement ont édités. Les deux premiers, Slanted and Enchanted (1992) et Crooked Rain, Crooked Rain (1994) y contribuent avec chacun cinq chansons : "Summer Babe", "Trigger Cut", "In the Mouth a Desert", "Here" et "Two States" du premier ; et "Cut Your Hair", "Unfair", "Gold Soundz", "Range Life" et "Heaven Is a Truck" du second. Wowee Zowee (1995) fournit seulement "Grounded" et "Fight This Generation", tandis que de Brighten the Corners (1997) ont été choisis "Stereo", "Shady Lane", "Date w/ Ikea" et "Embassy Row". Pour finir, de leur dernier album original Terror Twilight (1999), seul "Spit on a Stranger" a été considéré digne de figurer parmi les 23 musiques de cette compilation.

Des six morceaux restants, cinq proviennent des EPs "Watery Domestic", de 1992 ("Frontwards" et "Shoot the Singer"), "Perfect Sound Forever", de 1991 ("Mellow Jazz Docent" et "Debris Slide") et "Slay Tracks", de 1989 ("Box Elder"). Enfin, Quarantine the Past inclut encore une rareté, qui n'avait été éditée jusqu'à maintenant que dans la compilation de plusieurs artistes "No Alternative", en 1993, et qui était destinée à soutenir les victimes du SIDA : "Unseen Power of the Picket Fence". Ces six musiques, que je ne connaissais pas, se révèlent au niveau des meilleures chansons des Pavement, notamment "Frontwards" et "Mellow Jazz Docent", ainsi que la rareté déjà mentionnée.

La conclusion que je suis tenté de tirer est que nos Californiens, tout comme moi, préfèrent le son low-fi et les guitares velvetiennes qui caractérisent leurs premiers registres, jusqu'en 1995. A partir de cette date on note quelques concessions au pop/rock, en général réussies mais sans atteindre l'excellence de leurs meilleures compositions.

Quarantine the Past est donc un disque indispensable pour ceux qui ne connaissent pas ce qui fut un des meilleurs groupes Rock de la décennie 90 et recommandable pour ceux qui, les connaissant, doutent encore de leur importance dans l'histoire du Rock.

Pavement Forever !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Wowee Zowee de Pavement
Pavement en concert à Par Mickaël Mottet (mai 2008)

En savoir plus :
Le Myspace de Pavement


Nuno         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=