Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sugar Plum Fairy pr. - Narrow Terence
Café de la Danse  (Paris)  lundi 12 avril 2010

Ce début de soirée au Café de la Danse commence de façon plutôt paisible. La salle remplit doucement ses gradins lorsque entre en scène, la première partie de Narrow Terence pour un set coloré, pas vraiment transcendant, ni même original dans un répertoire hésitant entre pop et folk, entre Arcade Fire et Brian Molko. Bref, les Sugar Plum Fairy, formation minimaliste incluant clavier/basse/batterie nous ont offert une prestation tout à fait honnête sur une scène parsemée de boules blanches réceptionnant, tels des écrans lumineux, les images projetées. Hypnotisant ! Un seul regret me vient alors : c’est au moment où le chanteur/pianiste entonne les dernières compos du trio que le public semble se laisser embarquer ! Ce petit manque de synchronisation est l’unique grain de sable qui enraille une mécanique déjà bien huilée.

Puis vient alors, un groupe qui semble attendu par une horde de fans. Narrow Terence est un groupe français qui, depuis 2002, a visiblement acquis la reconnaissance d’un public plutôt expressif. En effet, on parvient facilement à capter chez ce groupe le réel plaisir de partager sa musique, d’occuper les lieux, de sentir les échos généreux de l’auditoire. Ils avaient alors, au Printemps de Bourges, été projetés dans la catégorie "Découvertes", comme ces belles trouvailles qui méritent un petit coup de pouce !

Cette formation polyvalente, jouant sans cesse au jeu des chaises musicales, s’amusant d’un instrument, puis d’un autre, a su insuffler à la salle une énergie immédiate. Cela, tout simplement en proposant des compositions nuancées et pleines de force. Pour résumer : mélangez les influences de plusieurs continents du globe (riffs sud-américains imprégnés de surf music, de folk, de rock et de métal), secouez le shaker avec une pointe d’humour entre les morceaux et vous obtiendrez un live euphorisant, intelligent, un patchwork d’une belle cohérence. Tout naturellement, on décerne une mention spéciale à "Cave in hell" qui diffuse une mélodie envoûtante, d’une voix susurrante. L’émotion est également palpable quand la talentueuse violoniste se met au micro accompagné de l’un des chanteurs, pour une ballade consacrée à l’histoire d’un homme qui perd son meilleur pote et sa petite amie en partance pour un week-end en Espagne. La trahison, portée à son plus haut degré par l’harmonie des deux voix, n’avait jamais semblé aussi douce.

On sent dans l’âme du chanteur principal, armé d’un timbre plus rauque, de fortes inspirations métal. Entre batterie, guitares, violon sinueux, voix tranchantes, compos enlevées, nos tympans frétillent. C’est donc à l’unisson, sous la pression de la "Mexican wave" que le groupe revient pour achever son set en beauté avec un rappel. Il attaque l’instrumental contestataire "Narco Corridos" après un petit préambule déclamé avec malice et ironie. Les pédales fonctionnent, le son de la guitare se distord, le violon suinte de nervosité. Le Mexique est sur le pas de la scène, à portée d’oreille. Quoi qu’il en soit, rien ne nous empêche de faire l’apologie des talentueux trafiquants de musique ! En somme, une soirée 100% pur jus, hautement réussie.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Narco Corridos de Narrow Terence
La chronique de l'album Violence with benefits de Narrow Terence
La chronique de l'album Rumble-O-Rama de Narrow Terence
Narrow Terence en concert au Grand Mix (dimanche 14 mars 2010)
L'interview de Narrow Terence (vendredi 25 janvier 2013)
L'interview de Narrow Terence (dimanche 26 février 2017)
La chronique de l'album Shades of grey de The Sugar Plum Fairy pr.

En savoir plus :
Le site officiel de Sugar Plum Fairy pr.
Le Myspace de Sugar Plum Fairy pr.
Le Myspace de Narrow Terence


Sarah Defaye         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Narrow Terence (26 février 2017)
Narrow Terence (25 janvier 2013)
The Sugar Plum Fairy pr. (02 février 2010)


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=