Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cypress Hill
Rise Up  (Priority Records / EMI)  avril 2010

J'ai découvert Cypress Hill dans les années 90 avec leur album Black Sunday. Les rois du gangsta Latino y enchaînaient les tubes comme "I wanna Get High", "Insane in the Brain", "Hits from the bong" ou "A to the K"...

A cette époque, Cypress Hill était un des rares groupes à faire l'unanimité chez les fans de rock, comme chez les fans de hip hop. Cela peut être dû au graphisme du groupe ! Les jaquettes reprenaient un univers dark et sombre à base de têtes de mort et de cimetières, qui étaient plutôt des codes utilisé par les "metaleux" à l'époque. Le groupe a aussi été précurseur dans le mélange des genres en jouant, dès le début des années 90, avec des groupes comme Pearl Jam, Sonic Youth (bien avant la mode du rap/metal) ou plus récemment avec Rage Against The Machine ou Deftones ! B-Real a d'ailleurs longtemps été pressenti pour remplacer Zack de la Rocha au sein de RATM... On peut ajouter que, si les albums ont des instrumentaux mixés sur platine, en live le groupe joue quasi systématiquement avec guitare, basse, batterie en plus des samples.

Bref, Cypress Hill est (avec les Beastie Boys) un des meilleurs groupe de rap US depuis plus de 20 ans. Ils ont vendu des millions d'albums à travers le monde. Pour leur huitième album, ils ont invité quelques guest prestigieux du monde du rock comme Tom Morello (RATM), ou Daron Malakian (System of a Down), mais aussi du monde du rap (Everlast, Mike Shinoda…). La production a été assurée par DJ Muggs, Pete Rock et Snoop Dog.

Ce nouvel album Rise Up est bon. On retrouve flow puissant, grosse rythmique, énergie, et parfois des bonnes grosses guitares électriques. Si le flow de B-Real est toujours ravageur et la production percutante, il manque un "je ne sais quoi"... Peut-être que les rythmes et les beats sont trop modernes... En fait, je crois que j'aurais aimé une production plus old school... J'aurais voulu retrouver le flow un brin nasillard de la grande époque, j'aurais aimé entendre plus de samples de sirènes d'alarmes dans les instrus... J'aurais voulu ressentir l'influence de la surconsommation de cannabis par le groupe sur les rythmes lents mais puissants !

Cypress Hill est victime du syndrome Rolling Stones. Les Stones sont un groupe plus que culte et ont sorti des dizaines de tubes. Ils continuent de sortir un album tous les 3 ou 4 ans, mais le public s'en fout. On veut entendre les Rolling Stones des débuts ! Pour Cypress Hill, c'est exactement pareil. Le nouvel album est très bon. S'il avait été réalisé par un autre groupe, il pourrait être jugé à sa juste valeur. Mais c'est un album récent d'un groupe culte. Album qui a du mal à tenir la comparaison avec ce que le groupe faisait il y a 15 ans !

Il n'empêche que Rise Up est un bon disque mais donne surtout envie de ré-écouter les vielles chansons du groupe sur un gros ghetto-blaster. Cela donne envie de rouler toutes vitres ouvertes, dans les rues de Los Angeles Downtown, dans une grosse voiture bling-bling, avec un bandana bleu (ou rouge) noué sur le crâne et une chemise à carreaux fermée uniquement au niveau des boutons du col ! Hey ! Don't You Know I'm Loco ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Cypress Hill en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Cypress Hill en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Top 3 des meilleurs sets de ReS 2010
Cypress Hill en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - dimanche
Cypress Hill en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Vendredi
Cypress Hill en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Jeudi 24 août

En savoir plus :
Le site officiel de Cypress Hill
Le Myspace de Cypress Hill

Illustration : Didier Richard


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=