Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Experience
Interview de Michel Cloup et Widy Marche  (Labels)  mars 2004

A l'occasion de la sortie de leur nouvel album, Hémisphère gauche, nous avons rencontré les membres de Expérience pour un petit entretien ... le voici


Commençons par les choses qui fâchent : Diabologum : Un passé assumé ou rejeté ?

MC : Complètement assumé. Aucun regret et beaucoup de bons souvenirs, on a simplement été usés par trop de tournées, il y avait une certaine lassitude Il y a 10 ans on était des jeunes cons, on avait 22 –23 ans, très intransigeants. Puis on a évolué dans des directions un peu différentes. Je crois que nous avons arrêté au bon moment, et chacun se réalise à sa façon maintenant. Program, le groupe d’Arnaud, reste dans la noirceur, Expérience est plus énergique, plus clair et plus posé, mais les deux visions fonctionnent.

Clair ? On a eu quand même un peu l’impression d’écouter la bande son d’une civilisation qui se meurt ?

MC : Le premier disque d’Expérience était plus posé, c’était un disque solo et je voulais retrouver plus de rapport à l’humain, rendre les choses un peu plus accessibles.

Le deuxième est plus le fait d’un groupe, il est plus dur que le précédent. J’ai 32 ans, et je joue dans un jeune groupe, c’est un moteur pour continuer. On a retrouvé une acidité dont je m’étais éloigné avec l’album précédent. Le fait de beaucoup tourner, en particulier en Espagne, a forgé la cohésion du groupe, qui a trouvé son son et son propos.

Vous avez regardé les victoires de la musique ? Vous en pensez quoi ?

WM : Pas grand-chose, j’ai bien aimé les Wampas. Le reste était plutôt triste.

3 victoires pour un groupe comme Mickey 3D, ça vous inspire quelles réflexions ?

MC : Oui c’est vrai que c’est rassurant, même si je trouve que leur discours est un peu soft par rapport à l’époque. Quand je pense que Manset ne voulait pas sortir de disque dans les années 80 parce qu’il trouvait l’époque détestable et qu’il en sort un maintenant…Le monde occidental est vieux, la modernité est un paquet cadeau vide. Je crois qu’on va vers une situation catastrophique à terme. J’ai écris "résumé des futurs épisodes" juste après le 21 avril 2002 et rien ne s’est arrangé depuis, la chanson reste d’actualité.

Si vous ne faisiez pas de musique, vous feriez quoi ? De l’activisme ?

WM : Du cinéma je pense, parce que j’ai fait des études dans ce domaine.

MC : Je ne sais pas. Ecrire n’est pas suffisant, parce que l’art n’a de portée que personnelle. Si on pouvait faire évoluer le monde par des chansons, ça se saurait. Des gens comme Dylan ont tout compris, tout expliqué mais personne ne l’a écouté. J’ai toujours eu une position ambiguë par rapport à l’engagement politique.

Il y a quelques années on se tenait à l’écart de tout ça, maintenant je pense qu’il est important de s’impliquer plus. Depuis 2 ou 3 ans j’ai participé à des manifestations, qui n’ont rien changé, mais le fait de participer m’a permis de me sentir un peu moins malheureux. C’est un peu la même chose avec les chansons. Je rêve d’un nouveau leader politique en France, d’un nouveau prophète.

Quelle est votre ambition par rapport à la musique, vous en attendez quoi ?

MC : On n’a pas d’ambition particulière, si ce n’est celle de pouvoir continuer à faire ce qu’on fait le plus longtemps possible, ce qui déjà n’est pas très facile. La musique est très formatée, et nous on n’est pas au bon format. Mais c’était déjà le cas dans les années 90, où même sur la scène alternative tu n’intéressais personne si tu n’avais pas un cuivre dans ton groupe. On garde quand même la foi.

D’ailleurs chaque fois que j’ai rencontré des groupes anglais ou américains, j’ai été frappé par leur hargne, leur énergie. En France dès que tu commences à vendre un peu tu es intermittent et c’est plus confortable. Attention, je ne dis pas du tout qu’il faut moins de protection sociale, mais je crois que quand tu es artiste il faut que ça "brûle" un peu.

Brûlons, donc !
C’est pour ça qu’il faut détruire Carthage.



 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hémisphère gauche de Expérience
La chronique de l'album Positive karaoke with a gun de Experience
La chronique de l'album Nous (en) sommes encore là de Expérience
La chronique de l'album The Pleumeleuc Experience de Yoyoyo Acapulco
Une 2ème chronique de l'album The Pleumeleuc Experience de Yoyoyo Acapulco
La chronique de l'album The 20/20 Experience – 2 of 2 de Justin Timberlake
La chronique de l'album Older de Quintana Dead Blues eXperience
Experience en concert au Point Ephémère (25 octobre 2005)
Experience en concert à l'Antipode (16 mars 2006)
Experience en concert au Nouveau Casino (20 mars 2006)
Experience en concert au Point Ephémère (29 avril 2008)
Experience en concert à L'Aéronef (mercredi 14 novembre 2012)
L'interview de Expérience (février 2006)
L'interview de Expérience (29 avril 2008)


Delenda         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=