Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'enfance du mal
Olivier Coussemacq  mai 2010

Réalisé par Olivier Coussemacq. France. Comédie dramatique. Durée : 1h30 (Sortie le 12 mai 2010). Avec Anaïs Demoustier, Aurélia Petit, Ludmilla Mikaël, Sylvain Dieuaide et Pascal Greggory.

Avec "L'enfance du mal", Olivier Coussmacq se risque sur un chemin largement oublié du cinéma français, celui du "thriller psychologique". D'ordinaire, terrain de chasse de quelques grands noms, comme Claude Chabrol ou Michel Deville, le genre n'est en général pas propice aux premiers films puisqu'il nécessite une rigueur à la fois dans le scénario et dans le filmage, ressentie comme une contrainte bridant la créativité.

Bref, traiter d'une histoire "simple", inscrite dans l'étude d'un milieu particulier ou dans un cadre familial resserré, ne paraît pas le bon véhicule pour faire ses gammes et beaucoup de jeunes cinéastes craignent sans doute de se rapprocher d'une production télévisuelle et de voir leur film assimilé à un téléfilm.

Utilisant le canevas dont s'était récemment servi Denis Dercourt dans "La tourneuse de pages, celui d'une jeune fille pénétrant une famille bourgeoise pour y assouvir une vengeance, Olivier Coussemacq s'appuie avant tout sur une distribution de qualité. Déjà présent dans "La tourrneuse de pages", Pascal Greggory forme avec Ludmila Mikaël un couple étonnamment crédible de bourgeois provinciaux modernes. Quant à la jeune fille sur qui repose l'intérêt de l'histoire, Anaïs Demoustier, elle joue parfaitement l'ambivalence entre naïveté et perversité.

Certes, Olivier Coussemacq n'a pas les décennies de pratique du genre d'un Chabrol pour pimenter son récit d'un peu de transgression humoristique. Cependant, avec "L'enfance du mal", il fournit un film honnête, jamais ennuyeux et utile dans le débat actuel, celui de la reconstruction d'un cinéma "moyen" évitant la polarisation excessive du cinéma français entre quelques grosses productions et un cinéma d'auteur de plus en plus marginalisé.

 
 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=