Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marathon man
John Schlesinger  mai 2010

Réalisé par John Schlesinger. France. Thriller. Durée : 2h05. (Sortie DVD 26 mai 2010). Thriller. Avec Dustin Hoffman, Laurence Olivier, Roy Scheider, William Devane, Marthe Keller, Fritz Weaver, Richard Bright, Marc Lawrence, Allen Joseph et Tito Goya.

Si le DVD permet de voir et de revoir l'essentiel de la production mondiale, il a pour inconvénient de rendre plus difficile le nécessaire étalonnage des valeurs.

Il faut donc remercier les distributeurs qui prennent désormais le risque de ressortir les films qui leur semblent marquants. C'est le cas de "Marathon Man" qui, plus de trente-trois ans après sa sortie, apparaît avec évidence comme un film qui a fait date et qui mérite toujours d'être mis en avant.

Tiré d'un livre à succès de William Goldman, "Marathon Man "pouvait, en 1976, apparaître comme un simple film de genre donnant définitivement ses galons de star à Dustin Hoffman et le propulsant vers un cinéma plus populaire genre "Kramer contre Kramer" ou "Tootsie".

En le revoyant hors contexte, on est frappé d'abord par la réalisation de John Schlesinger. Cinéaste exigeant, faisant partie de ces "jeunes hommes en colère", qui au début des années soixante, avaient tenté de créer ce cinéma anglais que Truffaut disait introuvable, Schlesinger avait déjà fait tourner Dustin Hoffman dans son premier film américain, "Macadam Cowboy".

Mais il s'agissait d'un film "labélisé" film d'auteur, traitant d'un sujet encore tabou, l'homosexualité. Avec "Marathon Man", Schlesinger réalise son premier film vraiment de genre, un thriller angoissant qu'on pouvait commodément qualifier d'hitchockien. En fait, il participe surtout au passage d'une génération d'auteurs vers un cinéma grand public en compagnie des nouveaux acteurs hollywoodiens. À la même époque, Polanski tournera "Chinatown" avec Jack Nicholson, Scorcese s'imposera avec "Taxi Driver" et Robert de Niro.

"Marathon Man" inaugure un autre champ pour le cinéma américain: celui qui va mener à l'hyper-violence actuelle. Même aujourd'hui, les spectateurs frémissent quand l'ex-nazi Laurence Olivier "charcute" les dents d'Hoffman ou quand Roy Schreider est victime d'un étranglement très réaliste.

"Marathon Man", c'est surtout la première utilisation des "fantômes" du nazisme dans un thriller américain*. L'hallucinante marche de Laurence Olivier dans le quartier des diamantaires où il est reconnu par des survivants de l'holocauste est un contrepoint diurne à la course folle de Dustin Hoffmann poursuivi dans la nuit new-yorkaise. Double morceau de bravoure avant une scène finale entre l'acteur shakespearien et le tenant de l'actor’studio qui, elle aussi, a conservé intacte toute sa force.

Ceux qui reverront "Marathon Man" s'en voudront certainement de l'avoir sous-estimé à l'époque en n'y voyant qu'un film d'acteurs s'affrontant dans une intrigue compliquée. Ceux qui le découvriront y liront une œuvre de premier plan, pleine de la violence du cinéma contemporain et annonçant des thématiques mémorielles largement traitées depuis.

 
* Le 29 juin 2010, on pourra voir "Marathon Man", présenté par Costa-Gavras au Mémorial de la Shoah (17 rue Geoffroy-l’Asnier, Paris 4e) dans le cadre du cycle "Hollywood et la Shoah", qui vient de commencer et dont nous parlerons plus longuement la semaine prochaine.

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=