Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Paris Cinéma
Paris  Du 3 au 13 juillet 2010

Déjà la huitième édition ! Après quelques années de tâtonnements, le Festival Paris Cinéma a pris désormais son rythme de croisières : ici, il n'est pas question de céder aux appels des paillettes et du people, mais d'emmener les spectateurs qui le souhaitent à la découverte du cinéma en train de se faire et de voir et de revoir le meilleur du cinéma qui s'est fait.

Comme les années précédentes, le festival a l'originalité de se dérouler à la fois dans des cinémas parisiens (Filmothèque du Quartier Latin, Cinéma du Panthéon, Grand Action, Gaumont Opéra Capucines, UGC Ciné Cité Bercy, MK2 Bibliothèque, Gaumont Parnasse, MK2 Quai de Seine) et dans des institutions culturelles (Forum des images, Cinémathèque française, Maison de la Culture du Japon, Centquatre).

Le programme se décompose en deux volets principaux :

- D'une part, une Compétition internationale de huit longs-métrages, qui a lieu au MK2 Bibliothèque, accompagnée par une série d’avant-premières dans les autres cinémas participant à la manifestation, ainsi que par des hommages à des invités du Festival (Jane Fonda, Eugène Green, M. Night Shyamalan et Louis Garrel).

- D'autre part, un hommage spécifique à une cinématographie, intitulé "Le Japon à l’honneur", avec la projection de films inédits récents japonais au MK2 Bibliothèque ainsi qu’un hommage à Sadao Yamanaka à la Maison de la Culture du Japon, une rétrospective Aki Kurosawa à la Cinémathèque française et une nuit Koji Wakamatsu au Forum des Images.

C'est donc de plus d'une centaine de films que le cinéphile vorace pourra se nourrir du 3 au 13 juillet 2010 et cela souvent en présence des réalisateurs ou des acteurs des films en question. Ainsi, les amateurs de M. Night Shyamalan, réalisateur du "Sixième Sens", le retrouveront au Gaumont Opéra Capucines le vendredi 9 juillet à 18 heures pour une "Master class" et le lendemain à 20 heures, toujours au même endroit, pour l'avant-première de son dernier film en 3D, "Le Dernier Maître des airs".

De même, Louis Garrel sera présent à la Filmothèque du Quartier Latin le mercredi 7 juillet à 18 heures. Quant à Eugène Green, il débattra avec son public au MK2 Bibliothèque le vendredi 9 juillet, à 21 heures, après la diffusion de son dernier film, "La Religieuse Portugaise", et assurera également une "leçon de cinéma" le dimanche 11 juillet à 17 heures à la BNF-Site François Mitterrand (entrée gratuite).

De quoi commencer les vacances sous de bons auspices cinématographiques !

On pourra donc à la fois jouer les aventuriers du grand écran en allant voir les films en sélection, ou les inédits japonais, en n'en sachant rien, dans les conditions d'un vrai "critique", ou, au contraire, préférer s'en tenir à des classiques, voire à des ultra classiques, si l'on s'attache au choix raisonnable de la Cinémathèque française qui diffuse une rétrospective du plus célèbre nippon filmeur : Akira Kurosawa.

Mais, si on veut vraiment sortir des sentiers battus, c'est à la Maison de la Culture du Japon que l'on s'arrêtera cette semaine, entre le 7 et le 9 juillet, où seront diffusés les trois films restant de Sadao Yamanaka, cinéaste mort à 28 ans en 1938, pendant la guerre sino-japonaise. Les spectateurs seront récompensés de leur curiosité : ils découvriront le regard aigu d'un jeune homme qui, si le destin en avait voulu autrement, aurait sans doute été l'un des grands cinéastes japonais de l'après-guerre.

Il faut aussi conseiller à ceux dont la curiosité ne s'arrêtera pas à ce "Jean Vigo" japonais d'aller à la rencontre d'Eugène Green. Artiste touche-à-tout, érudit, exigeant, drôle et colérique à la fois, cet homme qui se dit né par hasard "en barbarie", c'est-à-dire de l'autre côté de l'Atlantique, trace un sillon qui le fait tutoyer les cimes du cinéma français, de Bresson à Rohmer. En quatre longs-métrages, quelques romans, de nombreuses mises en scène théâtrales, un essai éclairant sur le baroque, Green a mine de rien acquis la stature d'un contemporain majeur.

C'est tout à l'honneur de cette alléchante huitième édition du Festival Paris Cinéma d'avoir pensé à lui pour lui rendre l'hommage qu'il mérite et qu'il faut donc voir en priorité.

 

En savoir plus sur la programmation :

Le site du Festival Paris Cinéma


Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=