Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stupeflip
DVD  (Stupefiant)  mai 2010

Il y a du Nietzsche dans Stupeflip, et du Zarathoustra dans King Ju. Le Crou Stupeflip en deux albums a donné un enseignement de ses valeurs. Pour pouvoir construire cette "nouvelle ère du stup", il convient dans un premier temps de renverser les morales dominantes. Chez Stupeflip, on est définitivement humain, trop humain, au cœur d'une société qui l'est de moins en moins.

Il y a aussi du Residents dans les albums de Stupeflip : l'anonymat, le crou Stupeflip serait bien tenté d'instaurer à leur tour un "Third Reich'n'Roll", dans des concept albums où s'entrechoquent hardcore, rap et musique de variété. Il y a du Gogol Ier pour la pose ("Je te hais, putain de public, car je n'en veux qu'à ton fric") et du Bérurier Noir pour la forme et l'attitude vis-à-vis des média.

Il y a aussi un univers graphique, King Ju ne ressemble-t-il pas à Messire l'Inconnu dans La quête de l'oiseau du temps de Régis Loisel et Serge Le Tendre ? Vous l'aurez compris, Stupeflip est un groupe qui joue dans un champ de références très vaste, qui va bien au-delà de la gaudriole "Je fume pu d'shit". L'univers de Stupeflip est complexe, déstructuré, avant-gardiste, très éloigné de ce que BMG avait pu essayer de nous vendre rapidement comme un Licence IVViens boire un petit coup à la maison version chichon.

Qu'amène donc ce dvd en plus des deux albums de Stupeflip ? Il y a d'abord un concert, bien que Stupeflip déteste donner des concerts. La musique y est méchante, tranchante comme la scie d'une menuiserie et lourde comme une masse d'arme. Les chansons parfois bizarrement interrompues par une voix off. Il y a aussi un reportage dans lequel Stupeflip revient sur ses aventures depuis la sortie du premier album en 2002, un reportage dans lequel ça balance sévère. Ils donnent de nombreux détails, entre autres choses, sur leur passage à Top Of The Pop, déjà évoqué dans une chanson de l'album Stup Religion en 2005. Mais ils flinguent aussi la télé soit-disant impertinente d'Ardisson qui coupe beaucoup au montage, et expliquent comment ils ont été piégés, comme récemment Eric Zemmour qui a aussi expérimenté la méthode Ardisson. Sur les interviews, les visages des membres de Stupeflip apparaissent cachés sous des incrustations d'araignées, ce qui rappelle l'univers de Louise Bourgeois, et son exploration des traumas de l'enfance. Il y a bien évidemment aussi le clip de "Je fume pu d'shit" dans lequel apparaît le regretté Jacno, à qui ce dvd est dédié.

Le dvd ne donne bien sûr pas "Les clés du mystère au chocolat", voire épaissit le mystère, mais permet de patienter avant la parution à venir du troisième tome des aventures, entre monde imaginaire et dure réalité, du crou Stupeflip.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Hypnoflip Invasion de Stupeflip
La chronique de l'album Stup Virus de Stupeflip
Stupeflip en concert au Festival Les Inrocks 2005
Stupeflip en concert à L'Aéronef (samedi 2 avril 2011)
Stupeflip en concert au Bataclan (mercredi 4 mai 2011)
Stupeflip en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - mercredi
Stupeflip en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
Stupeflip en concert à L'Aéronef (mardi 27 novembre 2012)
L'interview de Stupeflip (20 octobre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Stupeflip
Le Bandcamp de Stupeflip
Le Soundcloud de Stupeflip
Le Facebook de Stupeflip


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Stupeflip (20 octobre 2011)


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=