Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chiche l'Afrique
Théâtre Le Tarmac de La Villette  (Paris)  juillet 2010

Seul en scène écrit et interprété par Gustave Akakpomis en scène par Thierry Blanc.

Woody Allen a dit "La dictature c'est "Ferme ta gueule !", la démocratie c'est "Cause toujours !" ". Gustave Akakpo nous montre que le concept de démocratie sur le continent africain est légèrement différent de ce que les occidentaux entendent par démocratie.

Pour ce faire, il invite certains chefs, passés ou présents, de grandes démocraties africaines à s'exprimer devant le public : Omar Bongo (Gabon), Mobutu Sese Seko (République Démocratique du Congo), Mouammar Kadhafi (Lybie), Abdelaziz Bouteflika (Algérie), Félix Houphouët-Boigny (Côte d'Ivoire), mais aussi Jacques Foccart, Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Charles Pasqua ou encore Nicolas Sarkozy. Ces derniers jouant, ou ayant joué, un grand rôle dans les affaires politiques en Afrique. Omar Bongo, dans les années 80, n'écrit-il pas "Le Gabon sans la France, c’est une voiture sans chauffeur. La France sans le Gabon, c’est une voiture sans carburant". La Françafrique et l'indépendance des pays africains est au coeur du propos de Gustave Akakpo.

Quant à la démocratie en Afrique, c'est Jacques Chirac qui dira "Il faut bien que les dictateurs gagnent parfois les élections, sinon ils n'en organiseront plus". Gustave Akakpo moque ces grands démocrates qui gagnent des élections avec des scores que même Jacques Chirac avec ses 82% à la présidentielle de 2002 n'arrive pas à égaler, les inventeurs de la "démocratie héréditaire" qui s'accrochent à leur fauteuil. Gustave Akakpo explique qu'en Afrique, les coupures d'électricité peuvent durer longtemps, ce qui est normal puisque les infrastructures datent des années 70, comme les dirigeants.

Mais, dans son spectacle, Gustave Akakpo ne se contente pas de rappeler ces citations et ces faits et de les tourner en dérision, il se livre aussi à des imitations, et on s'esclaffe lorsqu'on le découvre en train de se glisser dans la peau de Nicolas Sarkozy ou d'Omar Bongo.

La mise en scène de Thierry Blanc souligne justement certains des propos du comédien, par exemple lorsque celui s'adresse à une chaise vide lorsqu'il évoque Jean-Marie Bockel, ministre en charge de la Coopération en 2008 qui doit accentuer la fin de la Françafrique et est évincé suite aux pressions des présidents du Gabon et du Congo, respectivement Omar Bongo et Denis Sassou-Nguesso.

Ce spectacle rappelle les liens qui existent entre la France et l'Afrique, entre leurs dirigeants, mais aussi entre leurs peuples. A l'image d'un Guy Bedos, il fait rire tout autant qu'il dénonce les injustices.

"Chiche l'Afrique" parvient par son ton ironique et insolent tout autant à amuser le spectateur qu'à l'informer sur la situation en Afrique et les conséquences des mauvaises gouvernances sur les populations locales. Et même, si tous ces personnages importants dont Gustave Akakpo se moque tout au long du spectacle sont à la tête de démocraties, on peut parier que plus d'un sorcier a été chargé de constituer des fétiches afin de marabouter l'impertinent.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 mai 2021 : Toujours plus proche de la sortie

On apprend par coeur le calendrier de dé-confinement, on espère les vaccins au plus vite, retrouver les salles de spectacles, les restos, bref on serait presque heureux. Pour le moment, voici le sommaire de la semaine avec la Mare Aux Grenouilles #27 samedi et un concert/interview de La Reine Garçon le 22 mai. Suivez la chaine Twitch.

Du côté de la musique :

"Flux flou de la foule" de Françoiz Breut
"Eiskeller" de Rover qui nous en parle en interview
"Let's do porn" de Captain Obvious
"The moon and stars : prescriptions for dreamers" de Valérie June
"Van Weezer" de Weezer
"Le grand secret des oiseaux de sable" de Ceylon
"Electron libre" de Hae-Sun Kang
"Chronicles of an inevitable outcome" de Intraveineuse
"Autobiographie Pirate" de Lady Arlette
"Vous écoutez quoi en travaillant ?" la 10ème émission de la saison 2 de Listen In Bed avec Guillaume Long, Flavien Girard et Francis Bourganel
"Augustin Pfleger : the life and passion of the christ" de Orkester Nord et Martin Wahlberg
"Beneath" de Tremor Ama
et toujours :
"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Mélancolie des dragons" de Philippe Quesne
"Richard III - Loyauté me lie" de Jean Lambert-wild
"Bestie di scena" de Emma Dante
"Ali Baba" de Macha Makeïeff
"Noire" de Tania de Montaigne
"On ne voyait que le bonheur par Grégori Baquet
"Aimez-moi" de Pierre Palmade

Expositions :

en virtuel :
"Valadon et ses contemporaines. Peintres et sculptrices, 1880-1940" au Musée des Beaux-Arts de Limoges
"Matisse, comme un roman" au Centre Pompidou
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Luxes" au Musée des Arst Décoratifs
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre

Cinéma :

at home :
"Les Beaux Jours" de Marion Vernoux
"Les Garçons sauvages" de Bertrand Mandico
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Hyènes" de Djibril Diop Mambéty
"De bruit et de fureur" de Bertrand Mandico
"Cosmos" de Andrzej Zulawski
"Cria Cuervos" de Carlos Saura

Lecture avec :

"Une toute petite minute" de Laurence Peyrin
"Rome, naissance d'un empire" de Stéphane Bourdin & Catherine Virlouvet
Rencontre avec Olivier Bal auteur de "La forêt des disparus"
"Le mari de mon frère" de Gengoroh Tagame
"Le bal des folles" de Victoria Mas et "Ici n'est plus ici" de Tommy Orange
et toujours :
"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=