Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Troy Von Balthazar
How To Live On Nothing  (Third Side Records)  septembre 2010

L'ancien chanteur de Chokebore, le mythique Troy Von Balthazar, revient avec un grand disque malade. Voix blanche, arrangements étranges de boucles de sons distordus pour ouvrir cet album sur "CATT". Pas de guitares saturées ici qui risqueraient de faire mal au crâne après un réveil difficile. En même temps, Troy s'éloigne du folk minimaliste qui l'avait un temps tenté.

Ce n'est pas juste un rhume, le mal est plus profondément ancré, une nausée qu'on traîne, des céphalées traîtres et quelques crises d'urticaire. Le propos est abrupt, le mal toujours présent, les mélodies parfois bancales. L'œuvre est fragile, parfois en voie de convalescence ("To a girl with one wing gone", "My diamond brain"), parfois au fond du trou ("In limited light", "The Tigers").

Troy Von Balthazar se livre sans pudeur. Son mal-être est contagieux. XX ou Editors ont saisi la forme de ce qu'était le début de années 80, mais c'est dans ce disque qu'en est distillé l'esprit, la mélancolie gluante, la grisaille sans griserie.

Troy Von Balthazar est un baladin, un saltimbanque. Regardez-le marcher sur un fil. Toujours en mouvement, entre deux villes, entre deux pays, entre deux labels, il vit désormais en Europe. Originaire de Hawaii, c'est lorsque l'empire européen sombre lentement, que la crise économique s'installe, que les peuples applaudissent les déclarations cyniques des riches et des puissants, que Troy Von Balthazar s'installe au chevet du "vieux continent". L'environnement est propice. Il écrit de manière compulsive, compose et chante pour évacuer ce mal qui ronge.

Sur la pochette, le masque de lapin rappelle Frank, le personnage interprété par James Duval, dans Donnie Darko. How to live on nothing dégage le même mystère, la même poésie malsaine que le film. Il est tout autant traversé des tourments inconscients de l'enfance et du désordre mental.

How to live on nothing est l’œuvre brute et noire d'un artiste qui ne s'apitoie pas sur lui-même, mais s'observe sans s'abuser, qui dresse le constat d'un dialogue rompu, donne la séparation comme déjà acquise et enfonce des mots imparfaits dans un oubli où se réalise l'échange entre la folie et la raison. Quelqu'un de sensible, vulnérable qui traduit le monde nébuleux qui l'entoure par des mélodies toxiques. Un disque difficile, mais qui s'instille comme un lent poison.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Troy Von Balthazar EP de Troy Von Balthazar
La chronique de l'album eponyme de Troy Von Balthazar
Troy Von Balthazar en concert à la Salle de la Cité (11 novembre 2004)
Troy Von Balthazar en concert à La Guinguette Pirate (13 avril 2005)
Troy Von Balthazar en concert au Fil (vendredi 8 avril 2011)
L'interview de Troy Von Balthazar (13 avril 2005)
L'interview de Troy Von Balthazar (28 juin 2010)


En savoir plus :
Le site officiel de Troy Von Balthazar
Le Myspace de Troy Von Balthazar


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Troy Von Balthazar (28 juin 2010)


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=