Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Rock en Seine 2010
Interview de festivaliers  (Domaine National de Saint-Cloud)  dimanche 29 août 2010

Comme je sais que mes live-reports sont très loin d'être impartiaux, je me suis dit que j'allais demander à des gens dans le public ce qu'ils avaient pensé de ce festival. En plus, je me suis dit que, dans le tas, il y en aurait sûrement qui auraient vu des groupes que j'avais ratés ! J'ai donc demandé à Guillaume, ainsi qu'à Manon et Alice.

Vous avez quel âge ?

Guillaume : 26 ans.

Manon : J'ai 17 ans.

Alice : Moi, j'ai 17 ans en novembre.

Vous habitez où (ce n'est pas un plan drague, c'est pour savoir si vous venez de loin pour le festival) ?

Guillaume : J'habite à Caen, en Normandie, c'est à 2 heures de Paris environ.

Manon : Je viens du 92 donc je suis à une heure en tram et bus du festival.

Alice : J'habite dans le 92, à Montrouge.

Vous écoutez plutôt quel style de musique en général ?

Guillaume : Alors je sais qu'en général, ça fait cliché de dire ça, mais j'écoute de tout. Vraiment, je ne suis réfractaire à aucun genre (excepté peut-être tout ce qui se rapporte à la musette et l'accordéon) : rock, hip-hop, electro, jazz, classique... Après, tout dépend de l'artiste.

Manon : Je peux écouter un peu de tout, du rap au métal, en passant par le blues et le jazz, mais j'écoute principalement du rock indie, indé ou alternatif, de l'electro...

Alice : Je n'ai pas vraiment de style de musique en particulier, parce que j'aime vraiment tout. Mais c'est surtout de l'electro et les groupes des 70's qui tournent ces temps-ci dans mon iPod.

C'est quoi vos groupes préférés ?

Guillaume : Toujours difficile pour moi de répondre à ce genre de questions, car je ne suis pas ce qu'on appelle un "fan", donc il n'y a pas vraiment d'artistes que je préfère à d'autres, mais il y a quand même quelques exceptions qui sortent du lot. Récemment, je me suis pris de passion pour les Pink Floyd (oui c'est pas récent !), dont j'ai acheté certains albums en vinyle depuis peu. Dark Side Of The Moon m'a mis une vraie claque. Même chose en jazz pour Miles Davis. Mais en groupe encore existant, je peux citer Radiohead, Cypress Hill ou Stupeflip, pour citer un groupe français.

Manon : Mes groupes préférés sont MGMT, les Doors, Empire Of The Sun, LCD Soundsystem, Phoenix et Ratatat et je pense pouvoir rajouter Deadmau5 maintenant.

Alice : Dans mes groupes préférés, il y a MGMT, les Doors, Gorillaz, et plein d'autres du style Moby, Vitalic, Saycet, Para One, Crystal Castles ou encore Deadmau5.

Vous allez souvent à des concerts ?

Guillaume : Au niveau local, j'essaie de ne pas louper ceux qui m'intéressent. Après ça dépend de la programmation des salles, donc c'est assez variable. Cette année j'ai dû assister - hors Rock en Seine - à 4 ou 5 concerts, et un festival electro (Nördik impakt à Caen). Au niveau national, sauf quand j'organise un week-end festival comme ce fut le cas à Rock en Seine, je me déplace rarement, pour ne pas dire pas du tout. La politique des artistes internationaux concernant les concerts me gave. Aujourd'hui, les grands groupes internationaux se contentent d'une ou deux dates en France, à des prix exorbitants, et repartent aussi sec. On ajoute à cela, pour le spectateur, les frais de déplacement au minimum, et ça fait cher le spectacle. Alors qu'avant, c'était tout le contraire : j'ai récemment découvert en achetant un 45 tours d'AC/DC qu'ils faisaient de véritables tournées dans les pays qu'ils traversaient : au dos de la pochette, on peut voir une liste d'une bonne quinzaine de dates pour une seule tournée française, dont la ville où j'habite (et leur concert se déroulait dans une halle aux sports) ! Et le groupe était déjà bien connu. Aujourd'hui, ils feraient Bercy et remballeraient leurs affaires. Je trouve ça excessivement énervant car c'est quand même leur boulot que de faire profiter de leur musique.

Manon : Je fais jamais de concerts (j'ai des amis qui ont un groupe de brutal rock'n'roll et qui font des concerts mais c'est dans des petites salles avec d'autres groupes qui veulent juste se faire connaître un peu, ça compte ?

Alice : J'étais allée à Rock en Seine l'année dernière, spécialement pour voir MGMT. Je fais en moyenne environ 3 concerts par an, j'aimerais en faire plus, mais je n'ai pas trop le temps, ni l'argent. Mais je vais voir Gorillaz là, le 22 novembre !

C'est votre premier Rock en Seine ? Vous avez fait d'autres festivals ? Vous voyez une différence (positive et négative) ?

Guillaume : C'est effectivement la première fois que j'y allais. Je n'ai pas fait souvent de festivals mais je commence un peu à m'y mettre. L'an passé, je suis allé au festival Rock Werchter, en Belgique. Curieusement, je n'y ai pas vu tant de différences que cela, on retrouve à peu près les mêmes codes et le même genre de repères (stands, scènes, etc.). À part peut-être le public que j'ai trouvé moins casse-couilles en Belgique (à Rock en Seine, les gens ne se privaient pas pour bousculer les autres pour passer devant) !

Manon : J'ai déjà fait la dernière journée de Rock en Seine l'an dernier avec Alice pour aller voir MGMT (c'était décevaaaaant mais on a vu Prodigy).

Vous avez fait les 3 jours de Rock en Seine ?

Guillaume : En effet.

Manon : Cette année, on a fait les 3 jours mais en rentrant dormir chez nous.

Alice : Je suis venue les trois jours à Rock en Seine.

Dans la programmation du festival, vous vouliez voir quoi ?

Guillaume : J'ai globalement réussi à voir tout ce que je voulais voir absolument : Cypress Hill, Massive Attack, Queens of The Stone Age, Skunk Anansie, 2 Many DJ's... J'ai vu aussi d'autres groupes que je connaissais mais dont je n'attendais pas forcément quelque chose comme Underworld. En tout, j'ai dû voir 17 artistes.

Manon : Euh, principalement j'étais venue voir : Cypress Hill, qui a vraiment déchiré, c'était super ! LCD Soundsystem, bon comme d'hab, chapeau bas, j'adore ! Massive Attack, j'ai juste écouté mais c'était vachement bien.

Avez-vous vu les groupes que vous vouliez voir ? Vous en avez pensé quoi (déçu, content, encore mieux que prévu) ?

Guillaume : Excepté Eels que j'ai raté, j'ai effectivement réussi à voir tout ce que je voulais, et globalement, je n'ai pas été déçu. Cypress Hill, même si j'aurais aimé la présence d'instruments rock sur scène (l'une des forces de ce groupe de hip-hop, tout de même), ont bien assuré. Même chose pour Queens of... dont le show s'est terminé en apothéose. Bonne impression aussi pour Skunk Anansie, qui n'ont pas perdu de leur énergie, malgré leur passage à vide. 2 Many DJ's ont encore prouvé qu'ils étaient les meilleurs artistes electro du moment, même si leur show était en partie similaire à celui de l'an passé, que j'ai vu à Werchter.

Le meilleur concert revient à Massive Attack qui a livré le show le plus cohérent, tant au niveau musical que scénique : tout correspondait, la mise en scène était excellente et la musique tenait en haleine malgré le fait que le trip-hop ne soit pas réputé pour être dansant ! La seule déception (et le mot est faible) est venue de Crystal Castles, dont les deux albums studios sont très bons, mais leur prestation scénique fut complètement à chier ! Le son était complètement inaudible, on entendait rien des mélodies, seulement les beats, et la chanteuse se contentait de beugler dans le micro, ce qui rendait le tout encore plus incompréhensible. Je suis parti au bout de 20 minutes pour voir Arcade Fire... avant que la pluie n'interrompe le concert 20 minutes plus tard !

Manon : Les Ting Tings, déception totale, ça n' envoie pas du tout le pâté comme dans les clips. The Temper Trap, j'aime beaucoup, c'est assez sympa à écouter et à voir. Les Kooks, parce que c'est commercial et je voulais voir histoire d'avoir un petit aperçu, mais au final ils étaient à chier, tout comme les Ting Tings, ça n'envoie pas le pâté.

Foals, qui était déçevaaaaaaaant ! Leurs chansons se laissent facilement écouter mais le problème c'est qu'en concert, ce n'est pas le genre de trucs sur lequel tu peux danser ("Spanish Sahara" me donne envie de me suicider alors la jouer à un festival, ambiaaannnce !). Jonsi, parce que j'aime trooooop la petite voix de Sigur Ros, et c'était fort agréable à voir ! Two Door Cinema Club, qui a joué ses chansons les plus connues et ça a swingué dans la foule, j'ai vraiment aimé ! Naive New Beaters, ils envoient le pâté par leur look, leur enthousiasme, leur musique, seulement, le son était à chier.

And to finish, Crystal Castles, et putain (j'ose un putain), c'était magnifique, sous la pluie, pour finir, un jeu de lumières, de fumées impressionnant, une ambiance, WOOOOOOOA !

Alice : Dans la programmation, je suis venue en particulier pour LCD Soundsystem, Massive Attack, les Foals, Crystal Castles, Cypress Hill, Naive New Beaters, Two Door Cinema Club, 2 Many Dj's et Deadmau5 ! Ça m'a aussi permis d'écouter des groupes que je ne connaissais pas. J'ai été déçue d'aucun groupe à part peut-être Foals : ce n'était pas très énergique et j'ai trouvé que le groupe était distant avec le public... Mais à part ça, j'étais vachement satisfaite dans l'ensemble.

Avez-vous vu des groupes que vous avez aimé, mais que vous ne connaissiez pas ?

Guillaume : J'avoue que j'ai privilégié les grosses pointures que j'étais venu voir ! J'ai quand même vu quelques trucs que je ne connaissais pas trop et qui étaient plutôt sympathiques comme le DJ Deadmau5, avec un set inégal mais loin d'être nul, et Martina Topley Bird, venue remplacer Où est le swimming pool, sympatoche pour une fin d'après-midi. Et puis, on ne peut qu'aimer une chanteuse dont le musicien qui l'accompagne s'avère être un ninja !

Manon : Sinon, j'ai découvert plein de groupes superbes :
- Deadmau5, number one !
- All time Low, ça envoie le pâté.
- Beirut, le nom me fait rire.
- Minus The Bear, c'était vachement cool !
- King of Conspiracy, c'était terri-ble !
- 2 Many DJ'S, number two !
- J'ai bien aimé Success, mais je m'en souviens plus.

Alice : Le festival a fait du bon boulot niveau son, tout ça ! Pour les groupes que je ne connaissais pas, j'ai beaucoup aimé I am un Chien !!, Minus The Bear, King of Conspiracy, All Time Low et Beirut, j'ai trouvé ça pas mal aussi.

C'est quoi les trucs que vous avez adorés et les trucs que vous avez détesté ?

Guillaume : Ce que j'ai aimé, une fois de plus, ce sont les groupes que je suis venu voir et qui ne m'ont pas déçu, excepté Crystal Castles. La bonne surprise venait de Underworld que je connaissais un peu (comme tout le monde via "Born Slippy", la chanson de Trainspotting, et quelques autres morceaux), mais pas tant que ça. Si la mise en scène était sommaire, en revanche, musicalement, c'était très très bon, très planant, leur univers est très cohérent. Le chanteur a un déhanché qui n'aurait pas fait tâche dans les années 80, mais ça donnait la pêche ! Bref, au final, j'ai été scotché de bout en bout alors qu'au départ, je comptais rester 15 ou 20 minutes histoire de dire que je les avais vus (parce que j'étais complètement claqué). Assurément un des meilleurs concerts que j'ai vus durant ces 3 jours.

Roxy Music m'a aussi bien surpris alors qu'à la base, leurs chansons avaient tendance un peu à m'ennuyer. Il faudra que je rejette un coup d'oreille à cela. Les néo-zélandais de Fat Freddy's Drop ont également livré un concert sympathique, sans toutefois être transcendant. Ce que je n'ai pas aimé en revanche, c'est toute cette vague de groupes britanniques comme Foals ou Two Doors Cinema Club, qui plaisent beaucoup aux teenagers, mais dont les chansons ont une furieuse tendance à toutes se ressembler ! Ce ne sont pas de mauvais musiciens mais j'avoue que leur succès me laisse un peu pantois... Également une grande inconnue pour moi, le succès de Ting Tings, que je m'étais forcé à aller voir suite à de bons échos de leurs concerts alors que pour moi, leur musique studio est certes sympatoche mais très surestimée. L'impression fut la même sur scène, ça ne décollait pas vraiment, pas vraiment de "magie", d'envolées attendues... J'avoue m'être assez ennuyé.

Manon : Et j'ai pas du tout aimé I am un chien !!. Leur musique est à chier, les effets sonores sont toujours les mêmes et de temps en temps le chanteur arrête de se trémousser dans tous les sens (moment de soulagement parce que j'avais vraiment peur qu'il se casse quelque chose tellement il est maigre) pour crier : "put you fucking hands up !".

Et j'ai pas aimé Chew Lips, la chanteuse a une voix insupportable et elle a fait un pas de danse qui l'a fait ressembler à un poulet, aucune classe.

Alice : J'ai eu un vrai coup de cœur pour Deadmau5, LCD Soundsystem et Crystal Castles. Ils ont assuré, aussi bien au niveau de la musique qu'au niveau de l'ambiance. À part la pluie, il n'y a pas grand chose que j'ai détesté !

Si vous avez envie de parler d'un autre truc en rapport avec Rock en Seine, allez-y, lâchez-vous (les stands, le camping, la bouffe...).

Guillaume : Trois choses : déjà le prix de la nourriture et des boissons. Non mais sans déconner qui a envie de payer 5 ou 6 euros pour un jambon fromage ! C'est franchement abusé ! J'ai réussi à limiter mes dépenses sans pour autant crever de faim mais les prix étaient vraiment excessifs.

Mais ce qui m'a surtout déplu fut la durée de certains sets : 1h, 1h10 à tout casser pour les têtes d'affiches du soir (sans rappels ! À Werchter, on avait droit à de vrais concerts), moins d'une heure pour l'après- midi (toujours sans rappels), voire moins de 40 minutes pour certains (Kele ou Stereophonics) ! Sans déconner, qui peut prendre du plaisir à voir des concerts de 35 minutes ! Il faudrait voir à ne pas être trop boulimique dans la programmation et ainsi proposer des sets plus conséquents...

Et enfin, je suis pour les écrans géants pour ceux qui ont du mal à voir la scène mais dans ces cas là, il faut absolument arrêter de filmer le public qui se livre alors à un concours de celui qui fera le plus de débilités à l'écran. Du coup, le public ne suit plus le concert et c'est franchement irrespectueux pour les artistes...

Mention positive quand même au cadre du parc de Saint-Cloud qui est très très agréable. Exceptés ces 3 points, je n'ai tout de même pas eu globalement à me plaindre.

Manon : J'ai bien aimé l'organisation du festival, il y a toujours plein de trucs à faire s'il n'y a aucun groupe qui nous plaît, plein de trucs à "gagner" (du mega gel, un poncho pour la pluie SFR, une gourde Suez, des autocollants, des tatouages de rebelles, des Ben and Jerry's, des Haribos...), à boire et à manger (mais cher), des toilettes turques sèches (mais suffisamment pour pas avoir à faire la queue plus de 10 minutes). Bref, pas du tout déçue, à refaire, je pense.

Alice : J'ai trouvé ça sympa tous les stands de marques, genre Converse, SFR... Ils proposaient des trucs cool !

 

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Rock en Seine
Le Myspace du Festival Rock en Seine

Crédits photos : Diane Hion (Toute la série sur Taste of Indie)


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'articice culturel c'est sur Froggy que ca se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chappelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=