Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Be bad !
Miguel Arteta  septembre 2010

Réalisé par Miguel Arteta. Etats-Unis. Comédie. Durée : 1h31. (Sortie 1er septembre 2010). Avec Michael Cera, Portia Doubleday, Jean Smart, Zach Galifianakis, Steve Buscemi, Fred Willard et Ray Liotta.

La présence de l’acteur Michael Cera, vu précédemment dans "Supergrave" de Greg Mottola, laisserait à penser que "Youth in revolt", bizarrement "traduit" en français par "Be Bad !", appartient à un genre bien vivace aux États-Unis, celui de la comédie post-adolescente néo-graveleuse, ne respectant pas les limites de la bienséance et, mine de rien, seule capable d’une critique sociale ayant déserté tout le reste du champ cinématographique hollywoodien.

Si, à certains moments, il y a un vague cousinage avec ce cinéma, dont Jude Apatow est la figure emblématique, "Be Bad !" a l’originalité d’être vraiment original, amassant dans un récit incongru les acquis de la Nouvelle Vague et les bricolages de Michel Gondry, avec un soupçon de la vulgarité distanciée d’un John Waters.

Pas banale, en effet, une histoire dans laquelle l’héroïne est fanatiquement francophile, a des vynils de Serge Gainsbourg et des posters du jeune Belmondo. Étonnant une bande son où se succèdent les Cactus de Jacques Dutronc et des chansons de Brigitte Bardot.

Toujours sur le même registre, pour conquérir sa belle, Michael Cera, reprenant son rôle de gentillet à la voix de fausset, s’invente un double français qu’il appelle François Dillinger et qui le pousse à être méchant... Parcours initiatique tordu, road movie qui tourne court, "Be Bad !" accumule bien des audaces, allant jusqu’à recycler des scènes vues et revues dans les films de collège qui enchantèrent les connaisseurs dans la dernière décennie du siècle passé. Alors que l’on croit tenir un pur film d’auteur, "Be bad !" s’aventure sur les chemins de traverse d’un cinéma sous-filmé, parfois amateur et pas ennemi du mauvais goût.

Une bonne surprise qui vise sans doute une jeunesse qui fait des études et consomme moins de pop-corns que les autres quand elle va au cinéma. Quant au devenir du film, il dépendra certainement de l’avenir de Michael Cera qui a tout pour être une espèce de vedette pour minoritaires qui connaissent tous les films de Fellini et rien aux règles du base-ball. "Be Bad !" sera-t-il un film culte d’un acteur culte ou bien un film parmi ces centaines qui avaient quelque chose en eux et que l’on reverra dans dix ans sans savoir précisément à quoi rimait sa petite musique plaisante d’un soir ?

En tout cas, pour celui qui se sent habité par le cinéma, il confirmera que chaque film vu est une énigme de plus...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=