Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le technicien
Théâtre du Palais Royal  (Paris)  septembre 2010

Comédie de Eric Assous, mise en scène de Jean-Luc Moreau, avec Roland Giraud, Maaïke Jansen, Patrick Guillemin, Elisa Servier, Zoé bruneau, Arthur Fenwick, Jean Franco et Jean-Yves Roan.

Avant même que le spectacle ne commence, on est séduit par l'accueil souriant dans ce magnifique Théâtre du Palais Royal. Un vendeur de programmes qui menace de se jeter du balcon si personne ne l'appelle met déjà le public de bonne humeur.

Eric Assous a écrit plusieurs pièces qui ont connu un beau succès ces dernières saisons : "Les belles-soeurs", "Les hommes préfèrent mentir" ou encore "L'illusion conjugale". On se souvient que, dans ces pièces, les relations au sein du couple ou de la famille étaient décrites avec finesse, et les non-dits en disaient parfois autant que les échanges au fleuret moucheté entre les personnages.

De la part de Jean-Luc Moreau, on s'attend à ce que la mise en scène, à défaut d'être audacieuse, soit solide et virevoltante dans le style du théâtre de boulevard qui lui sied si bien.

A l'ouverture du rideau on découvre le dispositif de scène : un bureau, un plateau surélevé, des rayonnages de bibliothèque qui coulissent. L'espace est malicieusement compartimenté pour permettre aux comédiens d'aller et de venir, de traverser le plateau, d'offrir à la pièce un rythme soutenu sans gêner le jeu.

A l'évidence, "Le technicien" a été taillée pour le couple Maaike Jansen / Roland Giraud. Une éditrice (Maaike Jansen) reçoit la visite impromptue de son ancien mari (Roland Giraud) qui l'a abandonné vingt-cinq années auparavant. Jadis golden boy à la réussite insolente, il revient ruiné pour quémander un travail. Afin de se venger, son ex-femme l'engage comme technicien de surface. Or, dans ses nouvelles fonctions, il ne tardera pas à découvrir que le futur mari (Patrick Guillemin) de sa désormais patronne a une aventure avec la secrétaire de celle-ci (Zoé Bruneau). Il essaiera alors de tirer avantage de la situation.

Eric Assous déçoit en proposant un texte qui manque cette fois de subtilité. Il privilégie le comique de situation aux traits d'esprit, alors que sa plume sait pourtant très bien se faire acerbe. Tout en respectant les codes classiques du théâtre de boulevard, les rebondissements sont trop abracadabrantesques pour emporter vraiment l'adhésion. Si le milieu de l'édition et le liens entre les personnages fait songer à la pièce de Ray Cooney et John Chapman, "Tout le plaisir est pour nous", qui se jouait la saison dernière au Théâtre Rive Gauche, on n'en retrouve malheureusement pas tout le pétillement.

La direction d'acteurs s'adapte au texte, c'est à dire qu'ils sont chargés d'appuyer les effets. On ne peut pas être déçu par Roland Giraud, acteur comique parmi les plus populaires et les plus sympathiques. On est content de retrouver Patrick Guillemin, dont la silhouette massive a été remarquée plus souvent au cinéma et à la télévision que sur les planches d'un théâtre ces dernières années. Maaike Jansen, Elisa Servier et Zoé Bruneau sont toutes trois de belles comédiennes de trois générations différentes. Mais c'est au final Jean Franco, dans le rôle d'un lecteur (forcément) homosexuel, qui montre le plus gros pouvoir comique puisque, sans trop en faire, il parvient à déclencher le sourire à chaque apparition.

Même si l'hilarité n'est pas à son comble, le public rit beaucoup et les applaudissements se prolongent bien après que le rideau soit retombé. Un spectacle distrayant qui ravira sans aucun doute les amateurs de théâtre de boulevard malgré ses lourdeurs.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=