Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Vaselines
Sex With An X  (Sub Pop)  septembre 2010

The Vaselines se sont formés en 1986 et ont publié 2 EP avant de sortir leur premier et unique album en 1989. Le groupe se sépare rapidement après ce premier disque. 20 ans plus tard, le groupe est de retour avec un second album, appelé Sex With an X et produit à nouveau par Jamie Watson.

The Vaselines sont un des groupes précurseurs (avec Sonic Youth ou les Pixies) du rock alternatif qui allait déferler sur les années 90. Ils sont connus pour être un des groupes ayant inspiré Nirvana. Lors du fameux MTV Unplugged in New-York, le groupe de Kurt Cobain reprend un de leurs morceaux : "Jesus wants me for a sunbeam" (renommé en "Jesus doesn't want me for a sunbeam"). Nirvana reprend aussi les chansons "Molly's Lips" et "Son of a Gun", sur l'album Incesticide. S'ils ne sont pas très connus pour leur musique en elle-même, The Vaselines font partie de l'histoire pour avoir plus qu'influencé celui qui a influencé l'évolution de la musique. Ils font partie de la mythologie du rock des années 90.

Des voix à la tonalité blasée, des mélodies accrocheuses, un son de guitare simple, pas d'arrangement trop compliqué, ni trop de production, juste ce qu'il faut. Les rythmes de batteries sont légers ; des chansons qui reposent sur deux accords. Il n'en fallait pas plus. La recette était simple...

Un son ultra low-fi sert d'intro à "Ruined", comme si on écoutait une chanson avec un électrophone cassé (ça fait presque penser aux comptines malsaines qu'on entend dans les films d'horreur, genre Freddy, juste avant que le monstre pervers n'attaque), puis les gros riffs débarquent et nous en mettent pleins la face ! "I Hate The 80s" est une déclaration acerbe, sur fond de mélodie très chantée à la manière d'un "Anyone Else but You" ; c'est un tube en puissance qui rentre dans la tête par sa simplicité et son efficacité tandis que "My God’s Bigger Than Your God" nous emmène du côté de la country rock pour nous faire voyager.

Le groupe se lance dans une comptine teintée de blues avec "The Devil Inside Me" et flirte avec les chansons les plus calmes de Sonic Youth, puis c'est The Velvet Underground qui inspire les titres "Overweight But Over You" et "Poison Pen". Pour clôturer l'album, le groupe écossais nous offre un baroud d'honneur ; "Exit The Vaselines" semble être une mise en abîme indiquant qu’il n’y aura probablement pas de troisième album (ou alors peut-être dans 20 ans).

Un nouvel album de The Vaselines, cela ramène forcement loin en arrière. Tu l'écoutes en fermant les yeux et quand tu les ré-ouvres, tu as à nouveau 16 ans et tu fais tes compiles de rock sur cassette audio en enregistrant la radio (oui à une époque, la majorité des radios avaient une programmation rock variée et ultra présente). Mais cette nostalgie est plus présente chez l'auditeur que chez le groupe.

Sex With An X est une sorte de triste renaissance. Ils n'ont rien à prouver. Ils auraient pu profiter du buzz, créé par Kurt Cobain, qui parlait d'eux à longueur d'interview, mais ne l'ont jamais fait. S'ils sont de retour pour un dernier petit tour, c'est sans mélancolie de ce qu'ils auraient pu être. C'est un peu comme si deux ex-amants se retrouvaient pour une nuit avant de retourner à leur vie respective. Ils nous livrent un bon album, une petite pépite de rock et s'en vont aussitôt.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Enter The Vaselines de The Vaselines

En savoir plus :
Le Myspace de The Vaselines


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=