Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mumford & sons
Sigh no more  (Cooperative Music)  avril 2010

Avec un premier album sorti en avril dernier, cette nouvelle sensation anglaise surprend par un registre non pas pop comme on aurait pu s’y attendre mais assurément folk. De la musique festive, élévatrice, faite pour les grands espaces. Anglais certes, mais avec cependant des accents américains très prononcés.

Formé à Londres il y a un peu plus de deux ans seulement, Mumford & sons tire son nom de son chanteur guitariste Monsieur Marcus M. Insolemment, le quatuor a choisi son camp : un savant mélange de folk, rock avec un pointe assumée de country.

En douze titres lumineux, Sigh no more propose des ambiances allant de l’Amérique profonde au pub irlandais. Alors forcément il y a de la guitare acoustique, en veux-tu en voilà, mais aussi du banjo, des harmonies vocales aux petits oignons, des mélodies accrocheuses, du violon aiguisé. La voix légèrement rocailleuse et chargée émotionnellement de Marcus porte et envole l’ensemble. On s’imagine ainsi aisément dans les gradins bondés de Old Trafford reprenant, dressé et main sur le cœur, ses hymnes s’élevant bien haut.

Et ça commence avec assurance par "Sigh no more", sa guitare acoustique et ses chœurs imposants, son banjo en deuxième partie, sa grandiloquence réjouissante. Suit "Winter winds", chanson de marin chaloupée et son refrain à boire dans les tavernes des ports, son de trompette en prime. A l’instar de "White Blank Page" qui commence simplement guitare/voix pour s’échapper ensuite vers des contrées sans limites, "I gave you all" débute tout doucement avant d’entamer une lente montée vers un refrain délivrance aux chœurs sublimes à donner la chair de poule. Chanson qu’on regrette trop courte malgré ses 4 minutes et quelques. Puis "Little Lion Man" aux accents Paul Simonien attaque bille en tête avant que la mignonette ballade piano "Dust bowl Dance" monte lentement et inévitablement en intensité.

Certes, sur la longueur l’homogénéité de l’ensemble peut se révéler un tantinet lassant. Tout cela reste dans un style bien défini,  les structures un peu répétitives et les harmonies vocales fort à propos finissent par tomber un peu dans la redondance à l’instar d’une utilisation du banjo pratiquement systématique.

Cependant la qualité intrasèque de chaque chanson est indéniable et une irrésistible envie de marquer le rythme du pied et de hocher la tête peut vous prendre sans prévenir. Une réussite à consommer sans modération.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Mumford & sons
Le Myspace de Mumford & sons


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=