Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce That Summer
Near Miss  (Talitres)  septembre 2010

Il y a des gens qui ont un carnet de bal à en faire pâlir quelques uns d'envie. C'est un peu le cas de David Sanson, fondateur et moteur de That summer depuis 1994. En une quinzaine d'années qui l'auront mené du projet solo pseudo-gothico-minimaliste Drowsiness of ancient gardens au quartet rock de ce Near miss, l'homme aura en effet eu l'heur de côtoyer toute une cohorte de musiciens aussi délicieux qu'inconnus des plateaux des chaînes de télévision qui, c'est un fait, sont à la culture ce que l'élevage en batterie est à la gastronomie.

On peut ainsi citer : Pierre-Yves Macé, Bernd Jestram (Tarwater), Philippe Tiphaine (Héliogabale), Olivier Manchion (Ulan Bator), Gilles Tordjman, Malcolm Eden (McCarthy, Herzfeld), l'excellent Sylvain Chauveau, Olivier Cavaillé, Jean-Michèl Pirès et Nikolu Jorio (de Louisville), Etienne Bonhomme (Innocent X)... Beaucoup d'entre eux se retrouvent d'ailleurs convoqués, en chair, en os, en ingénieur du son ou en esprit, pour réaliser ce Near Miss – et faire en sorte que jamais That summer n'ait autant mérité le nom de groupe.

Il y a en effet dans ce nouvel album comme l'aboutissement d'un parcours. Une écriture plus mûre, qui capitaliserait enfin ses propres expérimentations, ses essais, ses rencontres, ses différentes trajectoires, pour s'offrir un album à l'écriture homogène mais aux nuances riches. Première réalisation collective pour un quatrième album, et certainement un essai aussi immédiatement transformé.

Ici le son est direct, rock, parfois rêche. On songe à Belone Quartet autant qu'à un Depeche Mode qui aurait renoncé à passer à la radio il y a quinze ans déjà ; on sent l'influence du post-rock s'allier à une tentation mélodique palpable ; le goût pour les voix hypnotiques rappelle la proximité de la nébuleuse cold-wave  / post-punk (en atteste la reprise du "All cats are grey" des Cure, peut-être un peu sage, mais tout de même réjouissante), dans le même temps que les touches d'électronique arrachent les compositions à trop d'obscure pesanteur.

Comme souvent avec That summer, les neuf titres (pardon : huit titres plus un neuvième, en piste dix, qui n'appartiendrait pas directement à l'album) sont reliés par des interludes aux allures de fondus-enchaînés musicaux plus ou moins abstraits, qui finissent de donner à l'ensemble sa cohérence. Résultat : l'album s'écoute véritablement d'une seule traite, sa concision permettant d'éviter toute redondance, de rester au plus près de l'os, pourrait-on dire.  Une belle réussite.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Clear de That summer
That Summer en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de That Summer
Le Myspace de That Summer


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=